Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

38% DES FRANÇAIS CONTRE LE PORT DU MASQUE EN ENTREPRISE

Selon un sondage réalisé en août 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme de recrutement par intérim QAPA, les français ont, semble-t-il, peur de retourner travailler. Parmi ces personnes interrogées, 52 % d’entre eux sont des non-cadres et 48 % sont des cadres. L’enquête révèle, en effet, une crainte profonde mais également […]

Selon un sondage réalisé en août 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme de recrutement par intérim QAPA, les français ont, semble-t-il, peur de retourner travailler. Parmi ces personnes interrogées, 52 % d’entre eux sont des non-cadres et 48 % sont des cadres. L’enquête révèle, en effet, une crainte profonde mais également des réactions très claires concernant le port du masque en entreprise.

« Suite aux déclarations de la Ministre du travail, Elisabeth Borne, le port du masque va devenir obligatoire en entreprise sauf dans les bureaux individuels à partir du 1er septembre. Nous avons immédiatement voulu savoir ce que les Français pensaient de cette contrainte et si celle-ci serait finalement appliquée », commente Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

En effet, 38 % des Français ne veulent pas porter un masque dans leur entreprise. Dans le détail, ils sont plus de 12 % à refuser cette protection si elle n’est pas obligatoire et plus de 26 % qui ne suivront pas le port imposé par l’État à partir du 1er septembre. Cependant, malgré cette opposition, 62 % des Français vont porter un masque dans leur société : 36 % le feront par obligation et 25 % le feront volontairement. Toutefois, l’obligation du port du masque pour tous les salariés en entreprise ne semble pas possible pour une grande majorité de Français. En effet, ils sont plus de 58 % à déclarer que porter un masque n’est pas envisageable sur leur lieu de travail.  Les entreprises françaises sont encore bien loin de toutes être prêtes pour la rentrée. Ainsi, 11 % des Français déclarent qu’aucun protocole sanitaire n’a été mis en place et 28 % ignorent si c’est le cas. Seuls 61 % des Français devront suivre des directives précises imposées par leur direction pour leur retour au travail.

Même après l’été, la crainte du coronavirus est encore bien présente dans l’esprit des Français. C’est d’ailleurs ce qu’affirment plus de 56 % des personnes interrogées qui craignent de reprendre le travail et donc d’augmenter le risque d’être contaminés par le virus.  A la question « la distanciation sociale en entreprise est-elle selon vous possible ? », la réponse des Français est très claire : plus de 66 % déclarent que conserver plus d’un mètre entre les personnes présentes dans leur entreprise est totalement impossible à appliquer correctement.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.