Parce que consommer local, c’est de saison !

Pendant la période de confinement, entre les difficultés d’approvisionnement et l’appel du pied des consommateurs, les étals des grandes surfaces se sont ouverts aux paysans-maraîchers, nos voisins. C’est là, l’une des conséquences inattendues des longues semaines de crise du printemps, la nouvelle loyauté de la distribution aux producteurs des territoires. La crise passée, chacun s’en retourne à ses habitudes passées ? Pas si sûr. Les “locavores” gagnent du terrain, mais pour les plus résistants, voici encore quelques arguments pour basculer. Mieux, pour ceux qui sont prêts à plonger, en Côte d’Or il suffit de cliquer pour commencer : www.jveuxdulocal21.fr

La planète, vous protègerez

Vos légumes et vos viandes produites localement transitent au plus sur quelques kilomètres entre les fermes et vos assiettes. Dans la course à la réduction de nos bilans carbone personnels, votre tomate hivernale venue d’Afrique plombera les records de votre courgette de juin départementale. Moins de carburant, moins de transport et une plus grande diversification agricole sur votre territoire. En choisissant vos produits chez votre fermier – maraicher vous l’encouragez à ne pas tout parier sur les grandes cultures, trop gourmandes en eau et limitant la variété des paysages. Enfin, les producteurs n’utilisent presque pas d’emballages plastiques, vous permettant de réduire vos déchets.

Vos papilles, vous réactiverez

La cuisine, c’est avant tout un moment de partage et une question de plaisir. Les produits ultra-frais sont plus goûteux, plus savoureux. Essayez, vous verrez, il y a de la joie dans ces assiettes-là !

Votre santé, vous défendrez

Les produits frais et de saison arrivent à maturité quelques heures avant de se glisser dans vos assiettes, ainsi vous bénéficiez de leur qualité nutritionnelle maximale, de leurs vitamines, de leurs minéraux, vous délivrant des conservateurs : effet garanti sur votre santé !

Votre banquier, vous préserverez

Lorsque l’on consomme local et de saison, on achète des produits au moment où la production est la plus abondante. Evitant le phénomène de rareté, vous bénéficierez des prix les plus bas. D’autant que ces produits nourrissent moins d’intermédiaires et n’ont pas de coût majoré par les transports. Pensez-y, en préparant un gratin d’épinards en hiver, en écossant vos fèves au printemps, en préparant vos salades de tomates l’été ou en moulinant vos potages poireau pomme de terre en automne… vous ferez des économies !

La Côte d’Or, vous aimerez

Activité économique de premier plan, l’agriculture est un formidable levier d’attractivité territoriale. En consommant local, on renforce les liens entre les individus et on préserve les emplois, – voire même on en crée ! – pour assurer la production, la transformation, la commercialisation… En somme, plus vous saurez ce que vous mangez, plus vous valoriserez le travail de celui qui le produit et plus vous l’encouragerez à développer son activité et à transmettre son savoir-faire ! Découvrez les AOP gourmandes de Côte d’Or, les réseaux de producteurs engagés et toutes les solutions pour s’approvisionner sur www.jveuxdulocal21.fr

©: Unsplah
©: Unsplash

(Visited 494 873 times, 1 661 visits today)

Vous souhaitez devenir contributeur ?
Contactez-nous: redaction@lemediaa.com

Close
ipsum commodo mi, dolor Praesent id in elit.
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez