Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

À BEAUVAIS, LE CLOS SAINT-ANTOINE MARQUE LE RENOUVEAU DU QUARTIER ARGENTINE

Après deux années de travaux, les 147 logements de la résidence du Clos Saint-Antoine ont fait peau neuve, offrant ainsi une requalification architecturale du quartier. Inauguré le 7 juillet par la S.A. HLM de l’Oise, ce programme de renouvellement urbain a bénéficié de nouveaux équipements techniques apportant un meilleur confort et une baisse des charges de chauffage.


Le quartier Argentine situé au nord-est de Beauvais poursuit sa mue. Les travaux de réhabilitation et de restructuration des quatre bâtiments du Clos Saint-Antoine, implantés sur 8.000 mètres-carrés de foncier, sont officiellement achevés. Bénéficiant du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), ce vaste chantier porté par la S.A. HLM de l’Oise a mobilisé plus de 11 millions d’euros d’investissement.

« La fin des travaux de la transformation du Clos Saint Antoine à Beauvais marque le renouveau de tout un quartier. Plus qu’une réhabilitation, c’est une véritable transformation urbaine, technique et humaine », s’est félicitée Sandrine de Figueiredo, présidente de la S.A. HLM de l’Oise lors de l’inauguration.

Labellisé BBC (Bâtiment basse consommation), cet ensemble urbain a été entièrement repensé avec une nouvelle offre architecturale et un désenclavement du quartier par l’ouverture du 31 de la rue des Vignes. De nouveaux équipements collectifs ont, en outre, été aménagés avec des aires de jeux et des jardins partagés.

Les résidents accompagnés

« Pendant cette longue période de travaux, ce sont près de 50 familles qu’il a fallu reloger et pour une satisfaction totale des locataires, la S.A. HLM de l’Oise a mis en place un accompagnement spécifique innovant tant du point de vue humain que du point de vue organisationnel. Les familles relogées ont été épaulées au quotidien par la chargée du relogement présente au quotidien auprès des habitants. »

Dans la ville-préfecture de l’Oise, le bailleur social va investir près de 50 millions d’euros d’ici à 2026 avec le soutien du NPNRU. Il compte par ailleurs 1.134 logements dont 1.085 collectifs et 49 individuels.

Crédit photos : Marine Schneider – DR.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

À COMPIÈGNE, DES TRANSPORTS COLLECTIFS TOUJOURS PLUS ÉCOLOGIQUES

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tandis que les collectivités territoriales prennent des mesures de sobriété énergétique pour faire face à l’envolée des prix, la communauté d’agglomération de la région de Compiègne (Arc) renouvelle progressivement sa flotte de bus dans le cadre de la transition environnementale. Ainsi, deux nouveaux véhicules vont être alimentés au BioGNV, un carburant plus écologique.