Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

À SENLIS, ANNE DE KIEV CÉLÉBRÉE PAR LA COMMUNAUTÉ UKRAINIENNE

Lors du lundi de Pentecôte, près de 150 personnes se sont rassemblées sur la place des Arènes à Senlis pour rendre hommage à Anne de Kiev, princesse adulée par le peuple ukrainien. Reine des Francs et mère de Philippe 1er, elle est la fondatrice de l’Abbaye Saint-Vincent dans la cité de l’Oise et symbolise, à elle seule, les liens séculaires qui unissent les deux pays.

Après plus de cent jours d’invasion de l’Ukraine par la Russie, la journée Anne de Kiev, qui rend hommage au mariage entre la princesse et le roi Henri 1er à la Pentecôte de 1051, avait une connotation particulière, cette année.

En présence de Vadym Omelchenko, ambassadeur de l’État slave en France, de nombreux ressortissants ukrainiens se sont réunis autour de la statue de la princesse, place des Arènes à Senlis.

« La ville est particulièrement touchée en raison des liens historiques qu’elle entretient avec l’Ukraine, en témoignent ces monuments, la statue et l’école Anne de Kiev, et l’abbaye », a déclaré Pascale Loiseleur, la maire de la cité du sud de l’Oise.

« Dans la tragédie qu’est cette guerre, il y a de belles choses qui se créent », rapporte le quotidien Le Parisien.

Un peu d’Histoire…

Au XIe siècle, Iaroslav le Sage, grand prince de la Rus’ de Kiev (ou Ruthénie), fait partie des souverains les plus puissants du Monde occidental. Veuf et sans descendance, Henri 1er, roi des Francs, envoie une délégation, conduite par Roger II, évêque de Châlons, demander la main de la princesse Anne, réputée d’une beauté saisissante.

Les noces sont célébrées à Reims, le 19 mai 1051, et sont suivies de grandes festivités. Ils ont ensemble quatre enfants. « Réputée descendante de Philippe de Macédoine », Anne de Kiev introduit le prénom Philippe à la cour de France en le donnant à son premier fils.

Le 4 août 1060, Henri 1er meurt, probablement, empoisonné. Anne de Kiev décide, la même année, de fonder à Senlis – ville royale depuis Clovis – l’Abbaye Saint-Vincent pour honorer sa mémoire. Aujourd’hui, l’édifice accueille un lycée privé.

Crédit photos: Vladj55 – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet