Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

ACCÈS GRATUIT AU DROIT POUR TOUS À FONTAINEBLEAU

La Maison des solidarités de Fontainebleau va accueillir début septembre un « point d’accès aux droits ».

Ce point d’accès est destiné à mettre le droit à portée de ceux qui en autant besoin pour régler les problèmes de la vie qu’ils sont effrayés ou rebutés par sa complexité. La Maison des solidarités, sise boulevard Joffre et qui abrite pour l’essentiel les services du CCAS (centre communal d’action sociale), était le meilleur endroit pour l’installer. Elle est en effet déjà bien connue et fréquentée par les Bellifontains.

Pour mener à bien son projet, la ville s’est rapprochée des partenaires idoines, le Conseil départemental d’accès au droit (CDAD77) et le tribunal de Fontainebleau, d’ailleurs partie prenante du premier. Notamment via le CDAD 77, des professionnels du droit viendront régulièrement au point d’accès pour y prodiguer leurs conseils et faire bénéficier ceux qui en manquent de leurs connaissances juridiques. 

Le maire de Fontainebleau, Frédéric Valletoux, qui est aussi président de la Fédération hospitalière de France, se montre satisfait de ce nouvel apport à la Maison des solidarités.

« C’est un point important de notre projet, a-t-il dit à la République de Seine-et-Marne. Il va offrir des services à une époque où la crise sanitaire a créé beaucoup de tensions. »              

Accueil et informations 

Un service d’accueil sera mis en place pour les demandeurs. Ceux-ci trouveront de l’aide pour leurs démarches, ainsi que pour consulter les informations juridiques disponibles.

Ce service sera assuré par les agents du CCAS. Ils auront aussi à orienter correctement les personnes reçues et à prendre les rendez-vous qui pourront leur être utiles. Pour ce faire, ils recevront une formation juridique de base. 

Consultations 

Il y aura aussi des consultations juridiques bien sûr gratuites et assurées par des professionnels, comme des avocats, notaires, huissiers, etc. Des associations seront aussi présentes, telles France Victimes, la Mission locale, Rebond, etc.

Les demandeurs pourront encore rencontrer des conciliateurs de justice et avoir accès à des « modes alternatifs de résolution des conflits ». Suivant les vœux du maire, il est à prévoir que les personnes intéressées ne manqueront pas.

Crédit photos : Mike Fouque- Shutterstock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

SAPEURS-POMPIERS : UN LOGICIEL POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DES INTERVENTIONS TERRAINS DANS LE 42

CONTRIBUTIONS

Depuis 2016, le SDIS 42 gère l’ensemble de son patrimoine, ses achats et ses stocks avec une solution de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) . Ce sont plus de 70 casernes et 650 véhicules dont les demandes de maintenance sont traitées avec la solution IWS du groupe ISILOG. Ensemble, le SDIS 42 et l’éditeur de solution de GMAO ont contribué à construire un logiciel complètement adapté aux particularités du métier de sapeur-pompiers. Si à l’époque, le SDIS 42 était parmi les premiers à avoir choisi cet éditeur, plus d’une vingtaine de SDIS font désormais confiance à ISILOG.

Retour sur plus de 8 ans de partenariat avec Frédéric Teyssier, Responsable applicatif métier au sein de la DSI du SDIS42.