Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AISNE : DUTOIT, LAURÉAT DU FONDS DE RELANCE

Vol-au-vent, bouchées, pâtes feuilletés… Depuis plus de 60 ans, la biscuiterie Dutoit fait partie des fleurons de l’industrie agro-alimentaire picarde. Reconnue, par ailleurs, pour son engagement dans la responsabilité sociale des entreprises (RSE), l’entreprise de Bohain-en-Vermandois poursuit son développement. Dans le cadre du déploiement du plan France relance dans les Hauts-de-France, elle va bénéficier de la […]

Vol-au-vent, bouchées, pâtes feuilletés… Depuis plus de 60 ans, la biscuiterie Dutoit fait partie des fleurons de l’industrie agro-alimentaire picarde. Reconnue, par ailleurs, pour son engagement dans la responsabilité sociale des entreprises (RSE), l’entreprise de Bohain-en-Vermandois poursuit son développement. Dans le cadre du déploiement du plan France relance dans les Hauts-de-France, elle va bénéficier de la deuxième vague des entreprises lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires. Dans l’Aisne, elle est la seule avec l’entreprise Camille Fournet à Tergnier, spécialisée dans la maroquinerie, à accéder au dispositif gouvernemental sur les 11 lauréats régionaux.

« Ce fonds est doté au niveau national de 150 millions d’euros sur 2020 et de 400 millions d’euros d’ici à 2022. Il permet d’accélérer la réalisation d’investissements industriels importants, en particulier dans les Territoires d’industrie », rappelle la préfecture de l’Aisne. « Ce fonds va permettre aux entreprises bénéficiaires de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication, et ainsi de pérenniser leur présence localement. »

La biscuiterie va recevoir une aide de 500.000 euros afin d’investir dans l’aménagement de nouveaux locaux et d’augmenter sa capacité de production. Elle va, d’autre part, opérer une modernisation de sa ligne et réaménager l’outil existant.

« Le nouvel atelier, plus autonome, permettra d’assurer la pérennité de l’entreprise et de ses emplois : 26 actuellement, auxquels s’ajouteront 14 recrutements envisagés sur trois ans. »

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet