Face aux difficultés économiques liées à la crise sanitaire, les commerçants et les artisans du Laonnois ont choisi de se regrouper sur le site de commerce en ligne laon-market.fr afin de promouvoir leurs produits et d’offrir une place de marché aux consommateurs.

Épicerie vrac, fleuriste, miellerie… Aujourd’hui, il sont sept professionnels à proposer leurs produits en ligne sur laon-market.fr, mais nul doute que l’initiative ne va pas manquer de séduire les commerçants, les artisans et les producteurs locaux. Lancé lors de la période de confinement par l’agence de communication Axo-Com’, dont un des bureaux est basé à Laon, la vitrine en ligne a pour objectif de mettre en relation les acteurs économiques du territoire avec les consommateurs.

Avec l’explosion du « Consommez local » et l’arrivée à maturité des circuits courts, la « marketplace » trouve ainsi tout son sens dans le paysage économique de la préfecture de l’Aisne. Les consommateurs peuvent contacter les professionnels directement pour avoir des informations sur les produits et connaître les modalités de règlement ou de livraison.

Cette vitrine numérique offre par la même occasion une meilleure visibilité à des producteurs locaux souvent en quête  de notoriété. C’est le cas, par exemple, de la brasserie La Musteline. Au pied du Chemin des Dames, le brasseur de Jumigny peut ainsi faire la promotion de ses bières artisanales et faire découvrir aux Laonnois les caractéristiques de sa gamme. Il communique sur les événements auxquels il participe, tels les marchés du terroir ou les foires traditionnelles, le site relayant les informations sur les réseaux sociaux.

Avec le spectre d’un couvre-feu et d’un éventuel reconfinement, laon-market.fr pourrait devenir un atout non négligeable pour les producteurs locaux qui ne négligeront, à coup sûr, aucun circuit de distribution.

(Visited 87 times, 1 visits today)

Vous souhaitez devenir contributeur ?
Contactez-nous: redaction@lemediaa.com

Close
ut porta. felis mi, ut ut fringilla ipsum id Nullam justo
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez