Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

ARDENNES : LES FORCES DE L’ORDRE APPELLENT À PARTICIPER À L’ENQUÊTE DE SATISFACTION

« Une vaste enquête de satisfaction vis-à-vis des forces de sécurité intérieure est actuellement menée. Pour ce qui nous concerne et afin d’évaluer la qualité du lien qui unit la population aux compagnies de gendarmerie départementale dont elles dépendent, chacune d’entre elles doit rassembler un panel représentatif de 250 personnes. Si vous souhaitez faire partie […]

« Une vaste enquête de satisfaction vis-à-vis des forces de sécurité intérieure est actuellement menée. Pour ce qui nous concerne et afin d’évaluer la qualité du lien qui unit la population aux compagnies de gendarmerie départementale dont elles dépendent, chacune d’entre elles doit rassembler un panel représentatif de 250 personnes. Si vous souhaitez faire partie de ce panel vous pouvez remplir le coupon joint et le déposer ou l’envoyer à la brigade dont vous dépendez. Vous recevrez alors un mail vous permettant de vous exprimer sous couvert de l’anonymat en réponse à cette enquête » expliquent les gendarmes des Ardennes.

Organisée par l’université Savoie Mont-Blanc, cette étude est réalisée par une équipe de chercheurs indépendants. « Dans le cadre du déploiement de la police de Sécurité du quotidien, elle a pour objectif d’analyser ce que pensent les citoyens de leurs policiers et gendarmes afin de mieux répondre à leurs préoccupations » précise l’université.

Le dispositif technique mis en place pour cette enquête garantit l’anonymat et respecte les dispositions légales relatives à la protection des données personnelles afin que chacun puisse livrer librement son rapport aux forces de l’ordre.

Chaque année en France, des centaines de violences policières sont répertoriées par les associations de défense de droits humains. La loi sur la sécurité globale présentée par le ministère de l’intérieur Gérald Darmanin est très critiquée et de nombreuses manifestants partout en France ont réclamé son retrait le week-end dernier.

Une loi qui inquiète également l’ONU qui appelle le Gouvernement français à supprimer l’article 34 qui interdira aux citoyens de filmer un policier même dans un contexte de violences ou de bavures.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet