Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AISNE : LES LIEUX CULTURELS DE SOISSONS ACCESSIBLES EN 3D

Derrière cet anglicisme se cache un concept parfois un peu flou. La « Smart City » (ou ville intelligente) tend à l’amélioration de la qualité des services urbains, voire à la réduction de leurs coûts, en utilisant les nouvelles technologies de la communication et de l’information. Engagée dans cette démarche, la ville de Soissons conduit plusieurs projets […]

Derrière cet anglicisme se cache un concept parfois un peu flou. La « Smart City » (ou ville intelligente) tend à l’amélioration de la qualité des services urbains, voire à la réduction de leurs coûts, en utilisant les nouvelles technologies de la communication et de l’information. Engagée dans cette démarche, la ville de Soissons conduit plusieurs projets liés tant à la mobilité, à l’urbanisme qu’à la mise en valeur de son patrimoine. Depuis plus un an, elle s’est notamment fixée un ambitieux programme de numérisation 3D de ses lieux de culture.

« La ville de Soissons regorge de trésors patrimoniaux, qui ne sont pas nécessairement accessibles au plus grand nombre, souvent pour des raisons de conservation », souligne la mairie. « C’est pourquoi les outils numériques peuvent permettre de les découvrir grâce à une visite virtuelle. Les tags incrustés tout au long de ces visites vous donneront en outre accès à un contenu augmenté, comme des illustrations. »

Le fonds ancien de la bibliothèque municipale a été le premier à dévoiler ses richesses, dont certains manuscrits datant du XIIe siècle. Dès février 2020, la crypte de l’Abbaye de Saint-Médard est, elle aussi, devenue accessible via un simple smartphone ou un ordinateur. Aujourd’hui, neuf autres lieux culturels ont bénéficié de cette numérisation 3D et peuvent, à présent, se visiter virtuellement : la salle des Beaux-Arts du musée et l’abbaye Saint-Léger, le musée d’art contemporain l’Arsenal, la chapelle Saint-Charles, les églises Saint-Pierre, Sainte-Eugénie et Saint-Crépin, le pavillon de l’Arquebuse et le Centre d’études des peintures murales romaines (CEPMR). Cette solution technologique offre, ainsi, la possibilité de continuer à nourrir sa curiosité en ces temps compliqués.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet