Dans un peu plus d’un mois, les vendanges vont débuter dans les vignobles de champagne du sud du département. Plusieurs centaines de postes sont à pourvoir.

Comme leurs homologues bourguignons, les vignerons du département de l’Aisne recherchent désespérément de vendangeurs. Si cette situation n’est pas nouvelle et se reproduit chaque année à la mème période, les viticulteurs axonais prennent les devants alors que la cueillette du raisin ne devrait pas débuter avant la fin du mois d’août. Les vignobles du sud de l’Aisne, autour de Château-Thierry, représentent près de 10 % des volumes de champagne, soit 25 millions de bouteilles. Ce sont près de 800 vignerons qui recrutent de la main d’œuvre pour l’occasion. Condition sine qua none : avoir une bonne condition physique pour arpenter les vignes et aimer le travail en plein air quelle que soit la météo.

Rémunéré généralement au Smic horaire (soit 10,03 euros pour un cueilleur) ou par kg de raisin cueilli, cet emploi saisonnier permet aux allocataires du RSA de conserver leurs droits. Hormis un complément de salaire non négligeable, les vendanges offrent très souvent un moment de convivialité unique, mêlant camaraderie et tradition.

Plus d’informations ici.

(Visited 324 005 times, 40 visits today)

Vous souhaitez devenir contributeur ?
Contactez-nous: redaction@lemediaa.com

Close
amet, commodo Praesent Phasellus id accumsan ipsum risus ut dapibus elit.
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez