Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AISNE : SAINT-QUENTIN, CAPITALE FRANÇAISE DU « STREET ART »

Mode d’expression artistique né au début des années 1970 dans les villes américaines, le street art transforme l’espace urbain en gigantesque toile où les artistes expriment leur créativité. Souvent décrié, lorsqu’il est « sauvage » et associé au fameux tag, ce mouvement lié à la culture hip-hop a néanmoins vu émerger de grands noms des arts picturaux […]

Mode d’expression artistique né au début des années 1970 dans les villes américaines, le street art transforme l’espace urbain en gigantesque toile où les artistes expriment leur créativité. Souvent décrié, lorsqu’il est « sauvage » et associé au fameux tag, ce mouvement lié à la culture hip-hop a néanmoins vu émerger de grands noms des arts picturaux comme Jean-Michel, Basquiat, Ernest-Pignon-Ernest, Speedy Graphito ou encore Bansky.

Pour la sixième année consécutive, la ville de Saint-Quentin a choisir d’offrir des espaces d’expression à 18 artistes nationaux et internationaux. « Nous avons voulu des œuvres dans tous les quartiers », précise Marie-Laurence Maître, l’adjointe au maire de Saint-Quentin chargée de la culture et des centres sociaux. Six fresques seront notamment réalisées à proximité du centre-ville. Chacun pourra aller à la rencontre des « graffeurs » et échanger avec eux tout en découvrant, au fil du temps, l’évolution de leur travail.

Un graffeur en pleine création @Yann Forterre

« Cette année, street art rime avec cœur », précise l’élu. «  Le festival accueille, en effet, les œuvres monumentales du sculpteur Angelo Lembo pour la première date du Toy’s Tour Collector, exposition solidaire qui permettra au public de déposer des jouets inutilisés en faveur d’enfants défavorisés ». Place de l’Hôtel-de-Ville, rue de la Sellerie et rue Saint-André, le plasticien originaire de Syracuse (Italie) installera ses Mixartoys, des sculptures gigantesques, « tour à tour féroces, rebelles, tendres ».

À l’issue de cette édition, l’ensemble des œuvres réalisées formera un nouveau parcours artistique, le sixième, et constituera une nouvelle attraction touristique pour Saint-Quentin.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet