Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AISNE : UN TRAFIC DE STUPÉFIANTS DÉMANTELÉ À CHARLY-SUR-MARNE

Ce sont des allers et venues suspectes dans la petite ville de Charly-sur-Marne qui ont éveillés les soupçons d’un habitant. En novembre 2019, les gendarmes de la brigade autonome de la commune sont alertés sur ces agissements qui laissent penser à un trafic de drogues. « Une enquête minutieuse débute, menée par les gendarmes de la […]

Ce sont des allers et venues suspectes dans la petite ville de Charly-sur-Marne qui ont éveillés les soupçons d’un habitant. En novembre 2019, les gendarmes de la brigade autonome de la commune sont alertés sur ces agissements qui laissent penser à un trafic de drogues. « Une enquête minutieuse débute, menée par les gendarmes de la brigade de recherches de Château-Thierry-Nogentel. Elle permet de découvrir qu’une partie des personnes impliquées est défavorablement connue de nos services pour des infractions à la législation des stupéfiants », expliquent les militaires.

Après de nombreuses investigations, la brigade de gendarmerie identifie les cinq membres du réseau. « Le 7 décembre, une opération judiciaire permet de procéder à leur interpellation avec le concours du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Château-Thierry-Nogentel et de Soissons, l’ensemble des militaires de la compagnie de Château-Thierry-Nogentel ainsi que le renfort de maîtres de chiens du groupe d’investigation cynophile de Saint-Quentin. »

Les perquisitions menées aux domiciles des mis en cause sont fructueuses ; plus de 15 kilos de résines de cannabis, plus d’un kilo d’herbes illicites, 3 850 euros en numéraire « ainsi qu’une cartouche de cigarettes de provenance étrangère probablement liée à un trafic de cigarettes » sont découverts. L’une des personnes a été placée en détention provision, les quatre autres sous contrôle judiciaire « avec interdiction de communiquer entre eux, obligation de se présenter chaque semaine à la gendarmerie et de chercher du travail ». Quant aux consommateurs identifiés, ils feront l’objet de sanctions pénales ultérieures à la demande du parquet du tribunal judiciaire de Soissons.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.