Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AISNE : UNE DIGITALE ACADÉMIE VA OUVRIR SES PORTES À SOISSONS

 Après Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ou encore Charleville-Mézières (Ardennes), Soissons rejoint le Réseau international des tiers-lieux d’enseignement supérieur (Ritles) et va ouvrir à la rentrée prochaine, sur le campus de Cuffies, une Digitale Académie. Ce dispositif alternatif d’enseignement supérieur permet aux villes éloignées des centres universitaires de proposer aux étudiants près de 3000 formations en […]

 Après Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne), Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ou encore Charleville-Mézières (Ardennes), Soissons rejoint le Réseau international des tiers-lieux d’enseignement supérieur (Ritles) et va ouvrir à la rentrée prochaine, sur le campus de Cuffies, une Digitale Académie. Ce dispositif alternatif d’enseignement supérieur permet aux villes éloignées des centres universitaires de proposer aux étudiants près de 3000 formations en lien avec le Cned (Centre national d’enseignement à distance).

« Les étudiants de la Digitale Académie seront accompagnés sur place, en complément du tuteur universitaire, pour réussir cet enseignement à distance . Une présence dans l’établissement d’environ 25 heures par semaine sera demandée mais de façon flexible, permettant un cumul avec un emploi alimentaire par exemple. Le coût par étudiant est d’environ 1.300 euros en moyenne par an », explique la ville de Soissons. « Corrélé aux besoins des entreprises locales, ce dispositif permettra aux étudiants du GrandSoissons de suivre un parcours pour exercer un métier qui leur plaît, tout en conservant l’attachement qu’ils portent à leur territoire d’origine. »  

Cette solution d’apprentissage novatrice a pour objectif de lever les points de blocage à la poursuite d’études post-bac, tels les coûts d’hébergement et de transport, tout en luttant contre la désertification. « Le centre de formation Almea, ayant déjà participé à la mise en place de Digitales Académies dans le Grand-Est, accompagnera GrandSoissons Agglomération dans la mise en oeuvre de ce beau projet. » Cette première session universitaire devrait bénéficier à 15 jeunes âgés de 18 à 25 ans. En intégrant ce réseau, l’agglomération axonaiseentend doubler le nombre d’étudiants sur son territoire à l’horizon 2030.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet