Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

APRÈS LES INCENDIES, L’OISE TOUCHÉE PAR LA SÉCHERESSE

Les bassins de la Divette et de la Bresle ont été classés en seuil d’alerte renforcée par la préfecture de l’Oise en raison d’une dégradation hydrologique. Des mesures de restriction de l’usage de l’eau ont été mises en place dans 43 communes. À l’instar de l’Aisne et de la Somme, la quasi-totalité du département a été placée en « vigilance sécheresse ».

C’est l’été de tous les dangers… Après la canicule, les violents incendies – et même, les tiques -, l’Oise souffre, à présent, de la sécheresse. Une situation à relativiser, cependant, en comparaison avec l’ensemble du territoire national.

« La pluviométrie enregistrée depuis le début de mois de juillet est très nettement inférieure aux normales saisonnières. Couplés à des fortes chaleurs qui se poursuivent, les débits de tous les cours d’eau du département ont baissé plus ou moins rapidement selon les secteurs », explique la préfecture de l’Oise.

Deux secteurs sont particulièrement touchés celui du bassin de la Divette, au nord est, et celui de la Bresle, au nord ouest. « Ce passage au niveau alerte renforcée fait l’objet d’un arrêté préfectoral précisant les mesures de limitation ou de suspension des usages de l’eau, proportionnées à l’intensité de la sécheresse, concernant l’ensemble des usagers. »

Ainsi, 43 communes sont concernées par ces mesures de restriction, notamment Guiscard, Frétoy-le-Château, Pont-l’Évêque et Noyon.

Les principales mesures

L’arrêté détaille un certain nombre de restrictions :

– L’arrosage des jardins, des massifs fleuris et des plantes est interdit entre 10 h et 18 h,

– Le nettoyage des façades et des terrasses, quel que soit le matériel utilisé est interdit, sauf impératif sanitaire,

– L’arrosage des pelouses est interdit sauf celles de moins d’un an qui doit être réalisé entre 10 h et 18 h par les particuliers, les collectivités et les sociétés,

– Le lavage des véhicules demeure possible dans les seules stations économes (haute pression et dispositif de recyclage de l’eau).

Crédit photos : Aglass – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.