Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

APRÈS RESTAURATION, LE JARDIN-MUSÉE BOURDELLE ROUVRE SES PORTES À EGREVILLE

Un jardin-musée, c’est déjà un poème ou un tableau. Celui-ci a été conçu par la fille et le gendre d’Antoine Bourdelle, voici plus de 60 ans. Ils ont dessiné le jardin autour des œuvres majestueuses du sculpteur (1861-1929). Le résultat, somptueux, a été scrupuleusement préservé par le département, qui en a hérité en 2002. Mais les bâtiments demandaient à être restaurés.

Rhodia Bourdelle, sa fille, et Michel Dufet, le mari de celle-ci, créateur et décorateur (on dirait « designer » aujourd’hui), ont fait de ce jardin un paradis artistique, où chacun des 56 bronzes de Bourdelle qui s’y trouvent est idéalement mis en valeur. Il a été conçu comme un écrin avec un soin infini. Et c’est une chance qu’il ait pu être conservé intact.

Des bas-reliefs, similaires à ceux du Théâtre des Champs-Elysées, sont fixés sur les façades des bâtiments, certains pesant plus de 3 tonnes. Pour les préserver, il était impératif de rénover ceux-ci. Cette tâche ardue et délicate menée a pris 8 mois. Depuis cette semaine, les visiteurs peuvent à nouveau venir admirer l’ensemble.

Ils y verront notamment certaines des œuvres les plus connues de Bourdelle, comme « Hérakles archer » ou « La mort du Centaure ». Ce sont tous des originaux, au même titre que celles qui sont exposées dans les plus grands musées, comme à Stockholm, Bucarest, New-York, Tokyo ou Sidney, et, en France, au musée d’Orsay, au musée Ingres de Montauban ou encore dans l’atelier du sculpteur, à Montparnasse, devenu le musée Bourdelle.

Ce sont des commandes passées directement au fondeur par ses légataires, Rhodia et Michel Dufet, avec ce musée-jardin à l’esprit.

Dès l’entrée, une étonnante « Vierge à l’offrande » interpelle le public. Dans le jardin, les sculptures sont disséminées avec des effets de symétrie, de contraste ou de surprise, dans un jeu permanent et soigné avec les arbres, les parterres, les fleurs et les haies, jeu subtile et renouvelé au fil des jours et des saisons.

Accueil et rendez-vous 

Tout au long du parcours, le visiteur dispose de chaises et de tables de jardin. Il peut à loisir à contempler les sculptures et s’informer sur elles grâce à une numérotation que l’on retrouve sur les plans et documents.

Le caractère privé du jardin a été conservé, donnant l’impression de recevoir des invités privilégiés. En automne, la boutique n’offre pas seulement des guides et des ouvrages, des souvenirs ou des cartes postales, mais parfois aussi des pommes, coings et autres fruits du jardin.

Ouvert chaque année du 2 mai au 31 octobre, le musée-jardin propose de nombreuses activités, visites commentées générales ou thématiques, ateliers de pratique artistique ou botanique. A l’occasion des événements culturels nationaux, Nuit des Musées, Journées du Patrimoine, il accueille des spectacles artistiques et ludiques pour tous les public.

Crédits photos: Didier Descouens.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.