Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

ARDENNES : LA MÉDIATHÈQUE DE VILLERS-SEMEUSE VOUS APPORTE VOS LIVRES À LA MAISON

Dans les Ardennes, pas question pour la médiathèque de Villers-Semeuse de renoncer à la culture pour autant : les employés ont décidé de livrer les livres directement aux habitants pour maintenir l’accès à la culture malgré le confinement. Entretien avec Maxime Bergès, responsable de la médiathèque Villers-Semeuse. L’idée est née lors du premier confinement afin […]

Dans les Ardennes, pas question pour la médiathèque de Villers-Semeuse de renoncer à la culture pour autant : les employés ont décidé de livrer les livres directement aux habitants pour maintenir l’accès à la culture malgré le confinement. Entretien avec Maxime Bergès, responsable de la médiathèque Villers-Semeuse.

L’idée est née lors du premier confinement afin de permettre aux habitants de la collectivité de ne pas être privés du service culturel que nous leur offrons. Sans pouvoir proposer d’animations, il nous paraissait essentiel de conserver un lien entre la médiathèque (la culture) et nos concitoyens. Le portage de livres à domicile est une solution qui nous est apparue évidente.

Nous avons donc reconduit cette initiative lorsque le deuxième a été annoncé.

Pour commander les livres, il faut s’inscrire auprès de notre établissement en précisant Nom, prénom, date de naissance, adresse postale et numéro de téléphone au préalable, cela nous permet d’avoir un suivi informatique des sorties de nos collections. La personne peut faire une demande soit écrite soit par téléphone en nous précisant un auteur, un livre, un thème etc etc. et nous traitons la demande au plus vite. Nous mettons les collections qui sont « saines » (désinfectées et ayant été placées en quarantaine) dans des sacs hermétiques que nous livrons de 1 à 2 fois par semaine selon les demandes. Pour le retour, lorsque les personnes ont déjà eu une commande, nous reprenons les retours lorsque nous faisons l’échange lors de la nouvelle livraison. Pour les autres, il faudra attendre le déconfinement et nous remettrons en place à nouveau une « table de quarantaine » pour le dépôt des retours que nous désinfecterons ensuite.

La population est, je pense, satisfaite de cette initiative. Il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde. Je suis aidé dans cette opération par les bénévoles de la structure, sans qui tout cela ne serait pas possible. Je les remercie de leur aide.

Nous avons livré plus d’une vingtaine de familles, je dirais une centaine de livres environ. Nous recevons des demandes toutes les semaines. Nous avons ressenti que le confinement était moins dur dans le nombre de commandes qui est légèrement inférieur à ce que nous avions eues en mars dernier. A l’époque, nous avions prêté plus de 400 livres sur la période du confinement.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.