Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AUBE : SÉSAME… OUVRE-TOI, EN TOUTE SÉCURITÉ

On connaissait les gestes barrières, voici les outils barrières. Imaginés et conçus par la start-up ProtekTool, incubée à la Technopole de l’Aube, ils permettent de ne pas avoir à poser ses mains sur les poignées de portes et les surfaces potentiellement contaminées. Le premier des gestes barrières, c’est incontestablement l’hygiène des mains. Chacun est cependant […]

On connaissait les gestes barrières, voici les outils barrières. Imaginés et conçus par la start-up ProtekTool, incubée à la Technopole de l’Aube, ils permettent de ne pas avoir à poser ses mains sur les poignées de portes et les surfaces potentiellement contaminées.

Le premier des gestes barrières, c’est incontestablement l’hygiène des mains. Chacun est cependant amené à ouvrir de nombreuses portes, tout au long de la journée. Lorsqu’on sait qu’une poignée de porte est très contaminante (400 fois plus qu’une lunette de toilette) – une seule poignée contaminée et 40 à 60 % des occupants d’un immeuble seront porteurs des virus et germes dans les deux à quatre heures –  il y a de quoi remettre en question ce simple geste de la vie quotidienne.

Passionné d’industrie et de design, Michel Portal a imaginé toute une palette de solutions techniques pour résoudre cette problématique. L’idée qui avait germé en avril 2020, pendant le confinement, est devenue réalité un mois plus tard seulement. Il crée alors la start-up ProtekTool à la technopole de l’Aube, où, avec son équipe il conçoit et teste des équipements pour ne pas avoir à toucher les poignées.

@ProtekTool

En vente sur protektool.com, ces outils s’adressent aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. Destiné à ces derniers, le modèle nommé Handy est un crochet individuel en alliage de cuivre, virucide, qui élimine 99 % des virus en deux à quatre heures. Multifonction, il s’utilise pour ne pas avoir à toucher les surfaces potentiellement contaminées comme les poignées de portes, les terminaux de paiement et autres boutons d’ascenseurs ou écrans tactiles par exemple.

Pour les commerces, ateliers, cantines, salons de coiffure,…, crèches, lieux accueillant des personnes à mobilité réduite, trois versions d’ouvre-portes anti-virus sont disponibles. La version footy (des pédales en inox pour ouvrir les portes) s’adapte particulièrement aux environnements à forte contrainte sanitaire. Quant aux Brasy et Coody, ce sont des sur-poignées pour ouvrir les portes avec les avant bras ou les coudes (pour les petits), les solutions les plus ergonomiques et universelles. Pour l’ensemble de sa gamme d’outils barrières, la start-up cherche actuellement de nouveaux distributeurs, physiques ou numériques, en Europe.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet