Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

AVEC SES AÉROBUS, BEAUVAIS VEUT DEVENIR LE PREMIER « AÉROPORT VERT » DE FRANCE

Vendredi dernier, la Société aéroportuaire de gestion et d’exploitation de Beauvais (Sageb) a inauguré sa nouvelle flotte de bus qui effectue les navettes entre Paris Porte-Maillot et l’aéroport de l’Oise pour l’acheminement des voyageurs. Des nouveaux véhicules qui roulent désormais aux biocarburants et confirment les ambitions du site en matière de transition écologique.

Le mois dernier, l’aéroport Beauvais-Tillié annonçait avec satisfaction le remplacement des deux avions de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, stationnés sur son tarmac, par deux avions Boeing 737-8200 Gamechanger. Des aéronefs plus performants qui affichent une consommation de carburant moindre, de près de 16 %, par rapport aux précédents ainsi qu’une empreinte sonore réduite de 40 %. Une première en France.

La Société aéroportuaire de gestion et d’exploitation de Beauvais (Sageb) a présenté la semaine dernière 24 nouveaux autocars – soit la moitié de sa flotte – qui effectuent les navettes entre Paris Porte-Maillot et l’aéroport de l’Oise.

Baptisé Aérobus, ce nouveau service utilise un biocarburant. Les véhicules de 59 places utilisent, en effet, l’Oleo 100, issu de la transformation du colza. Cet investissement concrétise la volonté affichée par le gestionnaire de faire de Beauvais-Tillié le premier « aéroport vert » de France.

Un service plus écologique

« Tous ces efforts marquent concrètement l’atteinte de deux des objectifs principaux de l’aéroport : la continuité de son engagement pour le développement durable et l’amélioration de sa qualité de service », a souligné Michel Peiffer, président du directoire de la Sageb dans les colonnes du Courrier picard.

Caroline Cayeux, le maire de Beauvais, s’est félicitée du choix opéré par la Sageb d’adopter un biocarburant issu « à 100 % de colza français » et de « l’investissement pour l’amélioration de la qualité du service rendu ».

Avant la crise sanitaire, un voyageur sur deux empruntait la navette, pour arriver ou partir de l’aéroport de Beauvais. Soit près de deux millions de personnes par an.

Crédit photos: Dartae – AdobeStock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.