Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

BAURET PROLONGÉ AU MUSÉE NICÉPHORE-NIÉPCE

Une occasion supplémentaire de découvrir les œuvres d’un « artisan de la photographie », à la fois, iconoclaste et subversif. La reconstruction d’après-guerre, la libération sexuelle, l’essor de la photographie publicitaire, Jean-François Bauret incarne, à sa manière, la France des Trente Glorieuses. Précurseur, entre subversion et complaisance, cet autodidacte a marqué son époque, en imposant le nu […]

Une occasion supplémentaire de découvrir les œuvres d’un « artisan de la photographie », à la fois, iconoclaste et subversif.

La reconstruction d’après-guerre, la libération sexuelle, l’essor de la photographie publicitaire, Jean-François Bauret incarne, à sa manière, la France des Trente Glorieuses. Précurseur, entre subversion et complaisance, cet autodidacte a marqué son époque, en imposant le nu – notamment, masculin – dans la photographie publicitaire. Le nu photographique, l’obsession de Jean-François Bauret.

« Alors que le médium était en pleine transformation, il a touché à presque tous les genres. Il a su conjuguer pratique professionnelle et ambitions artistiques en mettant en avant ces dernières au point d’en avoir fait oublier le travail de commande », souligne le musée Nicéphore-Niépce, dans le livret consacré à l’exposition. « Mais force est de constater que ses travaux personnels ne représentent qu’une part infime du fonds. » 

Pour retracer la richesse de l’œuvre de cet « artisan de la photographie » et présenter cette rétrospective, les commissaires de l’exposition ont sélectionné minutieusement 456 clichés parmi les 400.000 phototypes du fonds. « Exposer Jean-François Bauret aujourd’hui est une gageure car s’il fut un photographe de son temps, il serait difficilement concevable aujourd’hui de montrer certains de ses nus s’ils nous étaient contemporains, quand bien même ce sont eux qui ont fait son succès entre 1970 et 2000. »

Créé en 1972, le musée de l’histoire de la photographie de Chalon-sur-Saône est consacré à l’inventeur de la photographie, Nicéphore Niépce, né dans la ville. L’établissement soutient la création artistique française et international et présente des expositions consacrées aux photographes anciens ou contemporains. Le fonds dispose de plus de trois millions d’images et plus de 1.500 appareils photographiques, dont les cinq plus anciens au Monde.

© Jean-François Bauret
© Jean-François Bauret
© Jean-François Bauret

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

PATRIMOINE : DÉMARRAGE DES TRAVAUX DE LA CATHÉDRALE DE BEAUVAIS À LA RENTRÉE

CULTURE

Estimée à 17 millions d’euros, l’enveloppe budgétaire nécessaire à la restauration de l’édifice religieux a bénéficié du soutien du Plan gouvernemental de relance. Les travaux vont durer quatre ans au cours desquels doivent être achevées la réfection des toitures et des voûtes, la dépose des étaiements du transept et de la nef, ainsi que la protection incendie des combles.