Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX DÉMISSIONNE DU GOUVERNEMENT

La ministre déléguée aux Collectivités territoriales a présenté, dimanche, sa démission au Président de la République et à la Première ministre, à la suite d’un désaccord sur sa déclaration de patrimoine avec la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Son portefeuille ministériel a été attribué au secrétaire d’État à la Ruralité, Dominique Faure.

Dans un bref communiqué, la maire « historique » de Beauvais, Caroline Cayeux, a fait savoir qu’elle avait remis, ce week-end, sa démission au chef de l’État, Emmanuel Macron, et au chef du Gouvernement, Élisabeth Borne, de son poste de ministre déléguée aux Collectivités territoriales. En cause, son patrimoine aurait été sous-évalué, selon la HATVP.

« J’ai donc bien évidemment tenu compte de ses observations dans un courrier en date du 21 novembre », écrit l’ancienne sénatrice de l’Oise. « En dépit de cela, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique persiste à mettre en doute ma sincérité. Dans ce contexte, il m’a semblé préférable de démissionner afin de ne pas gêner l’action du Gouvernement. »

Depuis sa nomination au mois de juillet, Caroline Cayeux avait déjà défrayé la chronique au sujet de propos supposés homophobes qu’elle avait dit maintenir, soulignant néanmoins qu’elle comptait « beaucoup d’amis parmi tous ces gens-là ».

La formule, qualifiée de « maladroite » par la Première ministre, avait immédiatement suscité un tollé jusque dans les rangs du Gouvernement. La ministre déléguée aux Collectivités territoriales avait alors multiplié les gestes d’apaisement auprès de la communauté LGBT +, mais de nombreuses personnalités, au sein même de la majorité présidentielle, avaient demandé sa démission.

Et maintenant ?

En démissionnant du Gouvernement, Caroline Cayeux ne quitte pas pour autant la scène politique puisqu’elle préside toujours la communauté d’agglomération du Beauvaisis (Cab) et siège encore au conseil municipal de Beauvais.

Reste à savoir ce que la HATVP lui reproche et quelles en seront les conséquences localement… « Ce ministère aura été pour moi une formidable occasion de tisser des liens et d’agir au service des élus locaux que je remercie pour leur écoute, leur soutien et leur confiance », a-t-elle conclu.

Crédit photos: DR Instagram.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet