Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

BESANÇON : LES SANS-ABRIS PLUS FRAGILISÉS PENDANT LA CANICULE

Le thermomètre affiche plus de 34 degrés à Besançon ce mardi 11 août, alors que la plupart des habitants de la ville s’abritent du soleil et peuvent s’hydrater à leur guise, certains Bisontins sont laissés pour compte. Les SDF n’ont pas la chance de pouvoir se mettre à l’abri de cette vague de chaleur. La […]

Le thermomètre affiche plus de 34 degrés à Besançon ce mardi 11 août, alors que la plupart des habitants de la ville s’abritent du soleil et peuvent s’hydrater à leur guise, certains Bisontins sont laissés pour compte. Les SDF n’ont pas la chance de pouvoir se mettre à l’abri de cette vague de chaleur. La ville compte plus d’une centaine de SDF et la canicule vient fragiliser encore plus ces personnes vulnérables.

Depuis 2017, l’association l’ami de pain, vient en aide aux sans domicile fixe dans la région de Besançon :  » Tous les dimanches de l’année, nous faisons des maraudes. Nous leurs apportons de l’eau, des vêtements et de la nourriture  » explique Carole Marthey, Présidente de l’association. Ils tentent de trouver refuge là où le mercure est un peu moins élevé à l’ombre, les sans-abris souffrent d’autant plus de cette canicule que rien n’est prévu pour leur faciliter cette période difficile : la plupart des structures d’accueil étant fermées au mois d’août :  » l’été, ils ont besoin de produits d’hygiène, de sous-vêtements, de nourriture et d’eau » précise la Présidente de l’ami de pain. Là encore, rien n’est prévu par les autorités pour soulager la souffrance des sans-abris. Heureusement, la solidarité des habitants s’organise : « Ils peuvent demander de l’eau à certains restaurateurs et beaucoup de gens donnent aussi pour les aider » ajoute Carole Marthey.

L’association collecte en semaine des denrées alimentaires, des produits hygiènes et des vêtements qu’elle redistribue tous les dimanches.

Rue battant à Besançon, un SDF avait suscité l’inquiétude des passants, accro à l’héroïne il se laisse dépérir dans ses excréments depuis des semaines sous le regard impuissant des riverains. Le Procureur de la République a été saisi pour l’assister médicalement mais la lenteur des procédures de ce type font craindre le pire en cette période de canicule.

L’an dernier en France, près de 600 personnes sont mortes dans la rue, un chiffre qui ne cesse d’augmenter dans l’indifférence des autorités.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet