Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

BIODIVERSITÉ : LES AUTOMOBILISTES DE L’OISE INCITÉS À RECENSER LES ANIMAUX MORTS

L’association Picardie Nature vient de lancer une opération de comptage et d’identification des animaux victimes de collision mortelle sur les routes du département de l’Oise. Une plateforme de recensement existe, par ailleurs, depuis de nombreuses années. Ce programme vise à repérer les zones à risques pour mettre en place des solutions de sécurisation.

C’est une démarche originale, quoique un tantinet morbide. L’association fédérative régionale de sauvegarde et de sensibilisation à la biodiversité – Picardie Nature – invite les automobilistes et les riverains des axes routiers de l’Oise à relever les cas de collisions mortelles avec un animal.

Blaireaux, lièvres, écureuils ou encore crapauds, victimes d’un accident seront alors répertoriés sur une plateforme de saisie participative de la faune picarde qui renseigne le lieu et les conditions de l’événement tragique.

« Le but est d’identifier les zones à risque pour la faune et de proposer aux élus des solutions comme des corridors écologiques ou des barrières temporaires. Sébastien Legris, chargé d’étude faune à Picardie Nature, donne l’exemple des « crapoducs » qui permettent aux amphibiens de se déplacer plus facilement lors des migrations », relate le site d’informations 20 minutes.

Préserver la migration des animaux

« Les données récoltées permettent aux scientifiques de l’association de développer et proposer aux collectivités locales des projets d’aménagements comme des corridors écologiques, ces chemins utilisés par mammifères et insectes pour se rendre d’un espace naturel à un autre », précise, quant à lui, Le Parisien.

Selon la fédération départementale des chasseurs de l’Oise (FDC60), plus de 500 animaux de toutes espèces, victimes d’une collision mortelle, ont été recensés en 2019. Ces accidents sont particulièrement fréquents lors des périodes de reproduction. Certaines espèces migrent quotidiennement pour aller se nourrir.

Les usagers de la route sont, par ailleurs, invités à la plus grande vigilance.

Crédit photos: Bim – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet