Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

COTE D’OR : LE DÉMARCHAGE ABUSIF DE CERTAINES ENTREPRISES DÉNONCÉ PAR LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL

Ils proposent d’effectuer des travaux à domicile comme l’aménagement des salles de bains dans les logements pour personnes handicapées ou âgées ou encore des travaux d’isolation. « Ces derniers jours, les services du Conseil départemental de la Côte-d’Or ont de nouveau été alertés par plusieurs particuliers contactés par téléphone par des entreprises se réclamant du Conseil […]

Ils proposent d’effectuer des travaux à domicile comme l’aménagement des salles de bains dans les logements pour personnes handicapées ou âgées ou encore des travaux d’isolation.

« Ces derniers jours, les services du Conseil départemental de la Côte-d’Or ont de nouveau été alertés par plusieurs particuliers contactés par téléphone par des entreprises se réclamant du Conseil départemental pour effectuer des travaux à domicile. Le Conseil départemental de la Côte-d’Or n’a sollicité aucune entreprise pour démarcher les particuliers réalisant ce type de travaux. Aucun agent du Conseil départemental n’a par ailleurs été missionné dans ce sens. Cette technique de démarchage abusif s’apparente à de l’escroquerie. Nous invitons donc les habitants à ne pas donner suite à ces appels et ne surtout rien payer » annonce le communiqué.

Le Président du Conseil départemental François Sauvadet va saisir le procureur de la République pour faire cesser ses pratiques illégales.

En cas de doute sur la moralité d’une entreprise, vous pouvez vérifier son agrément sur le site Internet https://www.amf-france.org/fr.

Si vous avez été victime de ces pratiques, vous pouvez aussi le signaler à la direction départementale de la protection des populations de la Côte-d’Or. Une nouvelle loi a été adoptée  le 15 juillet dernier par le Parlement :  » Toute prospection commerciale de consommateurs par des professionnels, par voie téléphonique, ayant pour objet la vente d’équipements ou la réalisation de travaux pour des logements en vue de la réalisation d’économies d’énergie ou de la production d’énergies renouvelables est interdite « , stipule cette nouvelle loi. Le gouvernement entend ainsi durcir le ton face à ce fléau : les amendes administratives atteindront passeront désormais de 3000 euros à désormais 75.000 euros pour les personnes physiques et de 15 000 à 375.000 euros pour les entreprises.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet