Construit au début du 19ème siècle, le réservoir de Cercey, d’une capacité de 2,6 millions de m3, est l’un des six barrages qui alimentent en eau le canal de Bourgogne.

Le plan d’eau est géré par VNF Centre-Bourgogne qui a fait de ce site un “écosystème très riche, tant d’un point de vue floristique que faunistique. Le marnage, à savoir la fluctuation du niveau d’eau, est en effet l’une des principales raisons de cette biodiversité” précise VNF.

Inauguré le 18 septembre dernier, par VNF, le Conseil départemental de la Côte-d’Or et la Ligue pour les oiseaux 21-72, l’espace naturel sensible de Cercey offre au public un sentier d’interprétation équipé de 12 panneaux qui ont attrait à la faune, à la flore, mais aussi au fonctionnement hydraulique de ce réservoir.

 Les espaces naturels sensibles (ENS) visent à préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux et habitats naturels et les champs naturels d’expansion des crues, un label crée par les départements.

« Pour moi, la labellisation du réservoir de Cercey en ENS n’est pas du tout une mise sous cloche. Bien au contraire, cela implique de réfléchir collégialement à comment unir nos compétences pour développer et préserver cette biodiversité. Lorsqu’il y a de l’eau, il y a de la vie. VNF ne se cantonne pas au rôle de gestionnaire d’infrastructures. Nous sommes aussi gestionnaires d’un patrimoine vivant » explique Virginie Pucelle, Directrice adjointe de VNF Centre-Bourgogne sur le site du réservoir de Cercey.

(Visited 30 times, 1 visits today)

Vous souhaitez devenir contributeur ?
Contactez-nous: redaction@lemediaa.com

Close
consectetur accumsan Aenean sem, velit, nec Curabitur
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez