Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

DANS L’AUBE, DEUX PLATEFORMES ET 400 EMPLOIS EN VUE

Les grands chantiers se succèdent au Parc logistique de l’Aube où Prologis relance ses projets.

Situé aux portes de l’agglomération troyenne et à proximité immédiate d’embranchements autoroutiers et ferroviaire, le Parc logistique de l’Aube est bien situé. Mais son développement a été moins rapide que prévu, pour de multiples raisons. Exemple avec Prologis, un fonds d’investissement immobilier américain qui est présent en France depuis 1997. Cette société s’intéresse depuis longtemps au Parc logistique de l’Aube. Plus exactement depuis 2007, et la réalisation d’un premier entrepôt, aujourd’hui occupé par le distributeur de consommables informatiques UFP International, de 30 000 m² sur ce même site.

Cette année-là, Prologis avait annoncé deux implantations majeures sur ses terrains, allant même jusqu’à obtenir les autorisations d’exploitation et engager les premiers travaux. Malheureusement, la crise financière mondiale aura raison de ces deux projets qui ne seront pas réalisés dans l’immédiat. Cette fois devrait être la bonne avec des ambitions revues à la hausse grâce à deux projets bien partis pour être réalisés. Le premier porte sur la réalisation d’une plateforme logistique de stockage et d’expédition de marchandises d’environ 50 000 m² de bâtiments. Un bail a déjà été signé avec l’entreprise qui occupera les lieux en créant au passage plus de 200 emplois.

Le second projet de Prologis porte sur la création d’une autre plateforme logistique. Un entrepôt logistique d’une dimension supérieure puisqu’il atteindra les 60 000 m². Pour ce dossier également une autorisation d’exploiter avait déjà été obtenue en 2007, et un certain nombre de travaux réalisés tels que les terrassements et les bassins de rétention du site. Une fois opérationnelle, cette seconde plateforme logistique devrait également entraîner la création de plus de 200 emplois. L’enquête publique concernant ces deux projets a été lancée au début du mois et se terminera fin mars.

Le parc se remplit

Les chantiers d’envergure se succèdent depuis quelque temps sur les 250 hectares du parc logistique qui accueille déjà les activités logistiques des deux plus grandes marques auboises, Lacoste et Petit-Bateau. D’autres entreprises y sont également présentes comme Eurodif, et dernier arrivé en date, Logtex. De nouveaux opérateurs immobiliers ont également décidé de miser sur le parc de référence aubois, à commencer par Catella Logistic Europe, dirigée par Thierry Bruneau, qui a beaucoup fait pour la mise en avant de l’équipement logistique aubois. C’est d’ailleurs Catella Logistic Europe qui a réalisé la plateforme logistique occupée aujourd’hui par Logtex.

Lancé dans les années 2000 par Philippe Adnot, alors à la tête du conseil général de l’Aube, qui faisait alors le pari d’un site exclusivement dédié à la logistique aux portes de Troyes, ce parc a permis l’implantation d’entreprises et la création de nouveaux emplois pour compenser ceux perdus dans l’industrie textile. Son successeur, Philippe Pichery, espère bien voir le parc être rempli avant la fin de sa mandature, ce qui pourrait bien se réaliser au train où les projets se suivent.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet