Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

DES ACTIVITÉS INTERDITES POUR ATTEINTE A LA SÉCURITÉ SANITAIRE

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a, quant à lui, procédé au retrait et au rappel de toutes les denrées alimentaires estampillées de la marque, en raison de risques pour la santé des consommateurs. Acheminés principalement en Île-de-France, les viandes et poissons frais ou fumés et autres plats cuisinés étaient probablement écoulés au sein […]

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a, quant à lui, procédé au retrait et au rappel de toutes les denrées alimentaires estampillées de la marque, en raison de risques pour la santé des consommateurs.

Acheminés principalement en Île-de-France, les viandes et poissons frais ou fumés et autres plats cuisinés étaient probablement écoulés au sein d’établissements spécialisés dans la commercialisation de produits exotiques. Depuis le 14 août, les activités de l’établissement Djen-Foods ont été interdites par la préfecture de Seine-et-Marne. À la suite d’une inspection réalisée par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) et les services de police de Meaux dans un hangar situé sur la commune, trois jours plus tôt, les représentants de l’État ont découvert plusieurs manquements aux règles d’hygiène.

« L’activité de Djen-Foods se déroulait dans des locaux et avec des équipements inadaptés à la production de denrées alimentaires. Dans cet établissement, qui n’est pas déclaré et ne disposait pas de l’agrément sanitaire nécessaire à son activité, de nombreux manquements aux règles d’hygiène destinées à sécuriser la production et la mise sur le marché des produits ont été constatés », explique le cabinet de la préfecture de Seine-et-Marne.

« La réalisation d’opérations sensibles telles que le séchage et la fumaison, ou encore la mise sous vide des produits transformés et réfrigérés, sans maîtrise des conditions d’hygiène, ni des températures et des denrées de conservation, constituent des sources de dangers graves. »

Les services du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont procédé immédiatement au retrait et au rappel de tous les produits commercialisés sous le nom de la structure. Le commissariat de Meaux va poursuivre son enquête concernant ces faits dont certains sont passibles de poursuites pénales.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet