Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

DÉVELOPPEMENT DURABLE : LA SEINE-ET-MARNE VERS L’EXEMPLARITÉ ?

C’est tant un bilan politique qu’une obligation juridique. Depuis 2011, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants doivent chaque année présenter leur rapport annuel de développement durable (RADD), qui vise à rendre compte « en toute transparence » des actions menées dans ce domaine et à évaluer les dispositifs mis en place. Lors de la […]

C’est tant un bilan politique qu’une obligation juridique. Depuis 2011, les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants doivent chaque année présenter leur rapport annuel de développement durable (RADD), qui vise à rendre compte « en toute transparence » des actions menées dans ce domaine et à évaluer les dispositifs mis en place. Lors de la séance publique du 13 novembre, les élus du conseil départemental de Seine-et-Marne se sont pliés à l’exercice.

Cheval de bataille du Département, la méthanisation figure en bonne place dans la politique énergétique avec 12 unités en fonctionnement sur le territoire. « Par son action de fédération et de coordination des acteurs locaux, le département a inscrit la Seine-et-Marne sur la voie de l’autonomie énergétique pour le chauffage et la mobilité à travers sa politique de soutien à la production de biométhane : CapMétha77. Cette charte fixe pour objectif l’autonomie en gaz à hauteur de 75 % des besoins résidentiels en 2030 et le développement de la mobilité propre. »

Le Conseil départemental souhaite par ailleurs s’engager plus encore dans la lutte contre les dépôts sauvages de déchets et la revalorisation des déchets issus de la filière du bâtiment et des travaux publics.

Dans le cadre du Plan départemental de l’eau, les élus entendent notamment protéger la ressource en eau et améliorer sa qualité. « La politique départementale de l’eau, particulièrement ambitieuse et unique en Île-de-France garantit la qualité de la ressource en eau, vitale pour les Seine-et-Marnais », souligne Yves Jaunaux, vice président en charge de l’environnement et du cadre de vie. « Le département a ainsi investi plus de 46 millions d’euros en faveur de la protection de la ressource en eau, traduisant un engagement départemental volontariste réaffirmé et renforcé. »

Le développement des mobilités douces, enfin, s’est traduit, entre autres, dans le Plan Vélo 77 et l’aménagement d’une quinzaine de stations de covoiturage, mais aussi dans l’offre de transports adaptés dans les territoires ruraux. « L’exécutif départemental travaille main dans la main avec les associations et les collectivités locales pour bâtir un département toujours plus vert donc toujours plus attractif », conclut Patrick Septiers, le président de l’assemblée départementale.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet