Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

DOUBS : UNE PORTE OUVERTE VIRTUELLE À L’UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ

Les organisateurs répondront aux renseignements sur les formations, échangeront avec les étudiants et feront des visites virtuelles des locaux. “Les 23 et 30 janvier le site sera animé par plus de 400 conseillers avec lesquels vous pourrez interagir via la messagerie intégrée ou par visioconférence. En passant par le stand d’accueil vous pourrez bénéficier d’aide […]

Les organisateurs répondront aux renseignements sur les formations, échangeront avec les étudiants et feront des visites virtuelles des locaux.

Les 23 et 30 janvier le site sera animé par plus de 400 conseillers avec lesquels vous pourrez interagir via la messagerie intégrée ou par visioconférence.

En passant par le stand d’accueil vous pourrez bénéficier d’aide pour naviguer sur le site. Plus de 20 conférences seront diffusées en live et permettront d’échanger via le système de chat. Vous pourrez également participer aux conversations thématiques animées par des experts” précise l’université de Franche-Comté.

Ces temps forts permettront de recréer les conditions des portes ouvertes traditionnelles.

Il est très important de bien se préparer pour que cette journée soit la plus fructueuse pour vous. Nous vous avons préparé plusieurs conseils que vous recevrez par mail après votre pré-inscription” détaillent les organisateurs. 

L’inscription en ligne est possible jusqu’au 20 janvier prochain afin de recevoir par mail les modalités et toutes les informations utiles pour préparer cette visite, rendez-vous sur jpo.univ-fcomte.fr.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

L’ASSOCIATION OSE NETTOIE LE BOIS DE LA GRANGE DE MONCEAUX DE DÉCHETS, AIDÉE PAR LES ROMS INSTALLÉS LÀ

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’association de bénévoles Organe de sauvetage écologique (OSE) a poursuivi son combat contre les dépôts sauvages au Bois de la Grange, au Val Maubuée. Les Roms qui campent là ont donné un sérieux coup de main pour collecter et les collectivités territoriales, pour emporter les tonnes de déchets. Par ailleurs les gendarmes vont veiller en permanence sur les sites naturels de Seine-et-Marne.