Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

ET SI VOUS FAISIEZ LE CHEMIN DE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE ?

Cette randonnée mythique rencontre de plus en plus de succès, on vous explique pourquoi !

Partir sur le chemin de compostelle, voilà une idée qui rencontre de plus en plus d’adeptes. La crise du Covid et son lot de restrictions ont donné envie aux Français de renouer avec les espaces naturels et le « slow tourisme ».

En France, il existe plusieurs voies qui permettent de rejoindre la Capitale de la péninsule Ibérique :

La voie du Puy-en-Velay (Via-Podiensis),
La voie d’Arles (Via-Tolosana),
La voie de Tours (via Turonensis),
La voie de Vézelay (via Lemovicencis).

La première (la plus connue) démarre au Puy-en-Velay (en Haute-Loire) en direction de Saint-Jean-Pied-de-Port. Il faut en moyenne un mois pour parcourir les 750km qui séparent les deux villes.

Connue aussi sous le nom de GR65, ce chemin allie la découverte de territoires reculés mais aussi un riche patrimoine historique :

Estaing et son château (propriété de l’ancien président),
Le village de Conques-en-Rouergue dont les vitraux de l’abbatiale sont l’oeuvre de Soulages,
La ville de Cahors et le fameux pont Valentré,
Moissac et son cloitre,
Auvillar et sa halle aux grains.

Certaines portions de ce chemin sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco, c’est dire l’intérêt patrimonial que représente ce chemin parcouru tous les ans par des dizaines de milliers de pèlerins.

Le GR65 est accessible à tous (jeunes et moins jeunes) et ne présente pas de difficultés particulières. Les infrastructures sont riches et permettent de trouver très facilement des gites pour dormir ou de quoi se restaurer tout le long du parcours.

A la faveur des vacances scolaires, on peut également le parcourir par petits tronçons seul(e) ou en famille.

Mais qu’est-ce qui fait le succès de ce chemin de randonnée ?

Pèlerinage catholique autrefois, cet itinéraire propose un moment d’humanité simple, un temps d’échange et de rencontres, de partage, de retraite et de spiritualité.

C’est un mode de voyage écologique et bon marché, une invitation permanente à la méditation, la contemplation, une solution idéale pour qui veut se ressourcer et se retrouver.

C’est surtout un très beau itinéraire de randonnée pédestre pour se recenter, se reconnecter avec soi-même et ce qui nous entoure.

Pour aller plus loin

  • l’Acir (Agence de Coopération Inter Régionale des chemins de St-Jacques),
  • Site ressource sur tous les chemins en France,
  • Les chemins de Compostelle sur le site de l’Unesco.

Benoît Zeller, contributeur.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet