Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

EXCÈS DE VITESSE EN SÉRIE SUR LES ROUTES DU DOUBS

On ne le répétera jamais assez la vitesse tue ! Ces derniers jours les routes du Doubs se sont transformées en terrain de jeu pour plusieurs automobilistes. Un jeu dangereux qui menace la sécurité des autres automobilistes. Pour lutter contre la mortalité, 17 000 gendarmes et plus de 5900 policiers ont été déployés sur les […]

On ne le répétera jamais assez la vitesse tue ! Ces derniers jours les routes du Doubs se sont transformées en terrain de jeu pour plusieurs automobilistes. Un jeu dangereux qui menace la sécurité des autres automobilistes.

Pour lutter contre la mortalité, 17 000 gendarmes et plus de 5900 policiers ont été déployés sur les routes de France pour ce chassé-croisé du 15 août. Un dispositif qui a permis d’intercepter de nombreux automobilistes en infraction. Des records de vitesse ont été atteints ce week-end.

C’est sur l’axe de l’Hôpital-du-Grosbois de la route nationale N57 que les militaires de l’Escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) ont flashé une voiture de sport à plus de 202km/heure. Ils découvrent au volant d’une Mercedes AMG GT un jeune Suisse âgé à peine de 19 ans. Il a emprunté la voiture de ses parents originaires du canton de Vaud. Il repart à pied avec une interdiction de conduire sur le territoire national pendant 6 mois et une amende de 750 euros.

Sur l’A36, vers Mathay, un jeune homme de 21 ans était à plus de 177 km/heure au lieu de 100 demandé pour un permis probatoire. Il sera convoqué devant le tribunal de Besançon pour répondre de ses actes. Enfin, sur la route nationale 57, à hauteur des Premiers-Sapins, c’est un trentenaire à bord d’une Subaru Impreza qui a affolé les radars des gendarmes : il roulait à plus de 205km/ heure sur cet axe très fréquenté. Son permis de conduire a été suspendu, son véhicule saisi et il passera devant le juge prochainement pour expliquer cette mise en danger d’autrui.

Ces dispositifs des forces de l’ordre ont permis une baisse significative des tués sur la route ce mois d’août 2020. L’année dernière près de 3500 personnes sont mortes sur les routes de France, la vitesse excessive ou inadaptée reste la première cause des accidents mortels selon le fichier des auteurs présumés des accidents mortels (APAM).

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet