Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

FESTIVAL « LA SCÈNE AU JARDIN » DANS L’ÉCRIN DE LA FAISANDERIE À CHANTILLY

Posé dans le jardin du Potagers des Princes de Condé ou Parc de la Faisanderie, ce théâtre de verdure est sublime, avec le parc alentour et un étang en fond de scène. Il renoue cet été avec son festival toujours très couru, du 10 juillet au 19 septembre.

La « Scène au Jardin » propose cette année 10 spectacles différents, pour 18 représentations en tout. 

  • La Passion Suspendue de Marguerite Duras, tirée d’un entretien de l’auteure de « Barrage contre le Pacifique » et « L’Amant » avec une jeune journaliste italienne. Elle parle de tout et, bien sûr, de la passion qui a transcendé sa vie et son œuvre (10 et 11 juillet).
  • Une leçon d’histoire de France : La Révolution, sur des textes de Victor Hugo, Michelet, Dumas et Lamartine (les 17 et 18 juillet).
  • Vincent Van Gogh, la quête absolue, d’après les lettres du peintre à son frère Théo, où se dessinent sa quête d’amour infini jusqu’à la brisure de la folie (le 24 juillet).
  • Charles Gonzales devient… Thérèse d’Avila. Spectacle construit par l’acteur autour de ce « Teresa », femme, mystique et poétesse, partagée entre contemplation et action, avide de vérité et de liberté (le 25 juillet).
  • Le Troubadour et son maître, d’après la correspondance entre George Sand et Gustave Flaubert, où passent les affres de la création, les évènements du temps, leurs contemporains, amis et familles et tous leurs sentiments exaltés (les 31 juillet et 1er août).
  • Les raisins de la colère, tiré du célèbre roman de John Steinbeck, avec le concours de musiciens-chanteurs épatants, Jean-Jacques Milteau et Xavier Simonin (les 21 et 22 août).
  • Camus-Casares, une géographie amoureuse, d’après la correspondance amoureuse entre Albert Camus et la grande actrice Maria Casarès, l’amour de sa vie (les 28 et 29 août).
  • Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ? spectacle musical d’Eric Bu et d’Elodie Menant. Molières du spectacle musical et de la révélation féminine pour Elodie Menant. On travers la 1ère moitié du XXe siècle dans les pas d’Arletty, de music-hal en cinéma (les 4 et 5 septembre).
  • Les caprices de Marianne, célèbre pièce d’Alfred de Musset, entre tragédie et comédie (les 11 et 12 septembre).
  • Michel-Ange et les fesses de Dieu, de Jean-Philippe Noël, sur la confrontation entre le génial artiste et le pape Jules II pendant la création des fresques de la Chapelle Sixtine (les 18 et 19 septembre).   

Avant ou après la représentation, on passe de bons moments à la « guingette », au bord de l’eau. 

Crédit photos: Diane Marcillat.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet