Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

GUADELOUPE : MAJORATION DES AIDES FINANCIÈRES POUR LES ÉTUDIANTS EN MOBILITÉ

Ces étudiants vont bénéficier d’une augmentation du montant de leur bourse. Loin de chez eux, bloqués par l’épidémie, isolés, ils ont été essorés moralement et financièrement. Pour nombre d’entre eux, cette aide est vitale et devrait leur permettre de reprendre pied.

Le gouvernement avait été interpellé par plusieurs parlementaires, différentes associations ou syndicats et même par les élus des collectivités pour venir en aide aux étudiants d’Outre-mer, du moins à ceux qui sont « en mobilité ». Ce sont ceux qui poursuivent leurs études au loin, en métropole pour beaucoup, voire dans des pays d’Europe ou d’Amérique. 

L’épidémie, avec ses rebondissements et ses confinements à répétition, les a mis à rude épreuve. Ils se sont retrouvés loin de chez eux, isolés, sans grand monde pour leur donner un coup de main et souvent coincés par les restrictions aux déplacements.

Les interdictions ou empêchements de voyager, donc de retrouver ses proches, ont été d’autant plus durs à supporter qu’ils se sont parfois cumulées, l’épidémie de covid se mettant à flamber ici alors qu’elle ralentissait dans leur ville ou pays d’accueil.

 Leur situation est devenue souvent très précaire. Leur isolement prolongé les a fait souffrir moralement et financièrement. Parfois, lorsqu’ils pouvaient enfin voyager, le prix des vols était devenu très, voire trop onéreux.

Il leur fallait aussi assumer des dépenses supplémentaires, du fait de leur isolement prolongé. C’est sur leurs ressources que le gouvernement pouvait agir, à défaut d’autres aspects.

Un point de charges supplémentaire pour l’Outre-mer 

Il a décidé d’octroyer aux étudiants venus des DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion) d’un point de charges (ou point bourse) supplémentaire. Comme tous ceux qui se retrouvent à étudier à plus de 250 km de chez eux, ils ont droit à deux points de charges. Ils bénéficieront désormais de  trois points de charge.

Ceci aura un double effet : d’un côté, le montant des bourses va augmenter ; de l’autre, plus d’étudiants rempliront les conditions pour y prétendre.           

Des aides multiples 

Cette mesure vient s’ajouter aux aides existantes. Il en existe de différentes sortes, destinées aux étudiants en mobilité dans l’Hexagone. L’une des plus appréciables est le repas à 1 euro dans les « restos u » (restaurants universitaires). Il y a aussi l’aide à la mobilité Parcoursup et l’exonération des droits d’inscription.

Les étudiants en master peuvent aussi bénéficier d’une aide à la mobilité en master, d’un montant de 1 000 euros. Et même si ces dispositifs peuvent se cumulent, il n’y a vraiment rien de trop.

Crédit photos: diego_cervo_GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.