Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

GUYANE : AU CARNAVAL, LES CAVALCADES ENFIÈVRENT LES RUES MAIS SOUS STRICT PROTOCOLE SANITAIRE

Pour la plus grande joie des carnavaliers, les cavalcades ont bien lieu à Cayenne, ainsi qu’à Saint-Laurent du Maroni. Les premières se sont déroulées ce dimanche après-midi, au prix d’un strict protocole sanitaire imposé par le conseil municipal. Les prochaines auront lieu chaque dimanche de février, mais aussi le lundi 28, le mardi 1er mars et le mercredi 2 mars.

Pour limiter le brassage ou la cohue, le parcours du défilé, dans les rues du centre-ville de Cayenne, est une boucle à sens unique. Trois points d’entrée et de sortie, avec des portiques de sécurité, sont répartis le long du parcours : boulevard Mandela, près de la mairie annexe ; rue Arago, près de la cathédrale ; et rue Damas, près de l’Eldorado, à disposition du public. Un quatrième portique, avenue Pasteur, est, lui, réservé aux groupes de danseurs et musiciens. 

Aux entrées sur le parcours des cavalcades, le pass sanitaire n’est pas demandé. En revanche, toutes les personnes qui ont plus de 11 ans ont l’obligation de porter un masque de protection, hormis bien sûr les musiciens qui doivent souffler dans un instrument à vent (trompette, saxo, flûte, etc.). Des gens de l’organisation sont positionnés aux entrées et le long du parcours pour le redire aux spectateurs oublieux.

Des messages diffusés sur la sono rappellent aux gens les précautions à respecter : porter le masque, bien sûr, se conformer au sens de circulation sur les trottoirs, ne pas s’agglutiner à certains points du parcours et garder ses distances avec ses voisins. Ceux qui le souhaitent peuvent à tout moment, en arrivant ou en repartant, se faire tester au « Covid Truck » de l’ARS (Agence régionale de santé) installé boulevard Mandela.  

La gestion des groupes qui participent aux cavalcades est prise directement en main par l’organisation, suivant l’accord conclu avec la municipalité. Elle leur fournit le matériel de prévention nécessaire, gel hydroalcoolique, masque et autotest. Tout le temps des cavalcades, elle gère l’entrée des participants, leur ordre de passage, l’intervalle entre eux…

Dans le respect de ces mesures sanitaires, le spectacle est assuré de 15h à 18h les dimanches de février et les autres jours indiqués ci-dessus. Horaires légèrement déclarés à Saint-Laurent du Maroni, de 15h30 à 18h30, le « Prince de l’Ouest » faisant son apparition autour de 16h45.         

Précautions supplémentaires

Au grand dépit des marchands ambulants, la municipalité leur a interdit les abords du parcours, y compris la place des Palmistes. Aucun stand, aucune table, aucune chaise ne peut y être installée, pour ne pas créer d’attroupement ni gêner la circulation, pendant tout le temps des cavalcades. 

Pour vérifier le bien-fondé de ces mesures, les ajuster ou les compléter, le conseil municipal a prévu de se réunir tous les mardis. Il agit évidemment en étroite collaboration avec la préfecture. Et la suite des réjouissances, tout comme les mesures prises, restent conditionnées par la situation sanitaire et le nombre des contaminations.      

Groupes participants

Ils étaient là dimanche et reviendront au gré des autres journées de défilés : Os band ; Mayouri Tchô Neg ; Energia Pura ; Scorpion ; New cocoy band ; Ijakata ; Siliko ; Les vilains de la Madeleine ; Soucé Patate ; Frères de la crique ; Chiré Ban’n ; KNK ; Gorilla city gang ; Feuille d’argent ; Association Ange ; Les belles de la Madeleine ; Yana Heroes.

Crédit photos: Amskad – AdobeStock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet