Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

GUYANE : GRÈVE DES POMPIERS POUR ÉCHAPPER À LA VACCINATION

Alors que les hospitalisations sont reparties à la hausse, des pompiers menacent de se croiser les bras. Un seul mot d’ordre pour ce mouvement : « Non à l’obligation vaccinale ! »

 Les pompiers guyanais se battent pied à pied pour ne pas être obligés d’accepter les deux injections. Le syndicat UTG-CGT-SDIS affirme en leur nom : « Nous voulons avoir la liberté de choisir pour nos vies » et assurent qu’ils ne se laisseront pas « traiter comme du bétail. »

Suivant la loi, qui s’applique également aux soignants et désormais aussi aux gendarmes en contact avec la population, ils ont jusqu’au 15 septembre pour la 1ère injection et jusqu’au 15 octobre pour présenter un « schéma vaccinal complet ». Faute de quoi, ils verront leur contrat de travail suspendu sans salaire

Pour y échapper, l’UTG-CGT a donc déposé, mercredi 18 août, un préavis de grève illimité, qui prendra effet le mercredi suivant. C’est-à-dire que si on ne les autorise pas à travailler, et notamment transporter des blessés et des malades, sans être vaccinés, ils choisiront de rester dans leurs casernes, quelle que soit la situation au dehors. Pour l’instant, rien ne semble entamer la résolution du préfet.

A ceux des soignants qui exigeaient la même chose, le préfet de Guyane, Thierry Queffelec avait récemment répliqué : « ce serait ubuesque d’être dans un hôpital et en contact avec un soignant qui serait contaminant », en ajoutant « on peut appeler ça une erreur professionnelle. »

Erreur et pas faute. Le préfet connaît le poids des mots. Aujourd’hui, face aux pompiers, il se garde bien de mettre de l’huile sur le feu.

Le colonel à la manœuvre

Celui qui est logiquement chargé d’éteindre l’incendie qui menace, c’est le directeur du SDIS (service départemental d’incendie et de secours) de Guyane, le colonel Frédéric Robert. Il peut compter sur le syndicat majoritaire, l’UNSPP, plus porté à la modération.

Ses dirigeants ont dit « vouloir croire que par le dialogue des adaptations seront possibles ». Son secrétaire général a demandé « à la direction de favoriser l’information ». Qu’à cela ne tienne. Le colonel Robert a aussitôt assuré : « Nous ne sommes pas dans une dynamique de sanctions mais bien dans la pédagogie, caserne par caserne. »

Au final, les Guyanais devraient pouvoir compter sur leurs pompiers. Et ce ne serait pas du luxe en ce moment.

Crédit photos: Fred De Noyelle_Godong_Photononstop_PNS.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

NATIONAL

SAPEURS-POMPIERS : UN LOGICIEL POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DES INTERVENTIONS TERRAINS DANS LE 42

CONTRIBUTIONS

Depuis 2016, le SDIS 42 gère l’ensemble de son patrimoine, ses achats et ses stocks avec une solution de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) . Ce sont plus de 70 casernes et 650 véhicules dont les demandes de maintenance sont traitées avec la solution IWS du groupe ISILOG. Ensemble, le SDIS 42 et l’éditeur de solution de GMAO ont contribué à construire un logiciel complètement adapté aux particularités du métier de sapeur-pompiers. Si à l’époque, le SDIS 42 était parmi les premiers à avoir choisi cet éditeur, plus d’une vingtaine de SDIS font désormais confiance à ISILOG.

Retour sur plus de 8 ans de partenariat avec Frédéric Teyssier, Responsable applicatif métier au sein de la DSI du SDIS42.

NATIONAL

LA RÉVOLUTION DIGITALE AU SERVICE DES MÉDECINS GÉNÉRALISTES

CONTRIBUTIONS

Santé connectée, e-santé, autant de termes que l’on entend tous les jours. Force est de constater que la révolution numérique a définitivement fait son entrée dans les cabinets médicaux. Si la digitalisation ne remplacera jamais les médecins, elle les accompagne aujourd’hui dans leur quotidien avec tout l’apport des nouvelles technologies : intelligence artificielle, analyse des données et même analyse prédictive.