Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

HAUTE-GARONNE : LA GENDARMERIE DE HAUTE-GARONNE ALERTE SUR UNE NOUVELLE ARNAQUE EN LIGNE

« De multiples faits sont arrivés à des haut-garonnais depuis quelques mois. Les victimes sont souvent à la recherche d’un emploi. Elles sont principalement contactées par mail par des escrocs par le biais d’annonces sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Snapchat) ou via des sites d’annonces, un emploi de mise sous pli ou de publipostage […]

« De multiples faits sont arrivés à des haut-garonnais depuis quelques mois. Les victimes sont souvent à la recherche d’un emploi. Elles sont principalement contactées par mail par des escrocs par le biais d’annonces sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Snapchat) ou via des sites d’annonces, un emploi de mise sous pli ou de publipostage leur est alors proposé. Ensuite, les victimes reçoivent un ou plusieurs chèques (volés mais ça, la victime ne le sait pas encore) qu’elles doivent encaisser sur leur propre compte bancaire au motif d’une avance sur salaire dans le but d’acheter du matériel » explique les gendarmes de Haute-Garonne.

 Les escrocs demandent ensuite aux victimes de transmettre une partie de l’argent reçu, par virement bancaire, par achat carte bleue, ou par mandat Western Union après en avoir garder un pourcentage en guise de rémunération.

« Le temps entre la remise à l’encaissement du chèque et son rejet au motif de vol ou de perte permet aux escrocs d’avoir réceptionné l’argent avant que la victime ne s’en rende compte.

Du coup, la personne contactée n’a strictement rien gagné et, au contraire, elle a perdu de l’argent, et parfois, la somme peut s’avérer très élevée, car il s’agit souvent d’une offre très alléchante » alerte la gendarmerie de la Haute-Garonne. Pour toute information ou si vous avez été victime de cette arnaque vous pouvez vous rendre sur www.cybermalveillance.gouv.fr vous pourrez déposer une plainte, mais « malheureusement cela ne vous permettra pas de récupérer votre argent » précise les gendarmes.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet