En début de semaine, la compagnie de Toulouse Saint-Michel a mené une opération de lutte contre les usages de stupéfiants dans le centre-ville de Villemur-sur-Tarn sous réquisition du procureur de la République de Toulouse.

Le contrôle effectué par les gendarmes de la brigade de Villemur-sur-Tarn, les militaires du PSIG, une patrouille de réservistes et la police municipale a permis de verbaliser plusieurs consommateurs de stupéfiants. A l’heure de la sortie des écoles, certains consomment dans les parcs et les aires de jeux à proximité des familles et des enfants. Ils se sont vus remettre une amende forfaitaire délictuelle pour usage de stupéfiants. Ces contrôles seront renouvelés régulièrement pour permettre aux enfants et à leurs parents de profiter sereinement des espaces publics” précise la gendarmerie de Haute-Garonne.

Depuis des mois, de nombreuses opérations ont été lancé sur le département de Haute-Garonne pour lutter contre les usages de stupéfiants.

Les gendarmes de Haute-Garonne durcissent les contrôles devant les lycées @gendarmeriehautegaronne

Le gouvernement a décidé de durcir le ton face à la consommation de stupéfiants. Depuis septembre dernier, l’amende forfaitaire de 200 euros a été généralisée pour les consommateurs de cannabis. Une politique de ciblage des consommateurs assumée par le gouvernement, mais dont l’efficacité reste à prouver.

La politique coercitive en matière de stupéfiants, menée en France depuis des décennies, demande en effet de grands moyens policiers et met davantage l’accent sur la répression que sur la prévention ou l’accès aux soins. Malgré cette politique répressive, la France compte un nombre d’usagers de stupéfiants parmi les plus élevés d’Europe.

(Visited 21 times, 1 visits today)

Vous souhaitez devenir contributeur ?
Contactez-nous: redaction@lemediaa.com

Close
Praesent tempus ut Donec elit. leo. vel, facilisis
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez