Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

ITANCOURT VA PARTICIPER À L’OPÉRATION « HAUTS-DE-FRANCE PROPRES »

La petite commune située au sud-est de Saint-Quentin s’est inscrite pour la quatrième année consécutive au programme régional qui vise à organiser le ramassage des déchets au bord des cours d’eau, en forêt, en ville ou à la campagne du 19 au 21 mars prochain.

Le député de la deuxième circonscription de l’Aisne et ancien maire d’Itancourt, Julien Dive, l’a annoncé sur les réseaux : cette année encore, le village participera en mars à l’opération « Hauts-de-France propres ».

Une bonne occasion de mobiliser et de sensibiliser les citoyens au respect de l’environnement. Les nouvelles générations seront, elles aussi, sollicitées puisque le vendredi 19 mars sera exclusivement réservé aux établissements scolaires. Le principe est simple : participer au ramassage de déchets au bord des cours d’eau, en forêt, en ville ou à la campagne.

« En 2020, lopération « Hauts-de-France propres » a réuni 49,000 participants dans près de 1.230 points de ramassage. Au total, ce sont plus de 5263 mètres-cubes de déchets qui ont été ramassés et près de 190 établissements scolaires se sont mobilisés. Cette année, la région et les fédérations de chasse et de pêche organisent la cinquième édition de la mobilisation. Entreprises, écoles, associations, collectivités, citoyens… chacun peut agir ! », rappelle le conseil régional des Hautes-de-France.

Il est recommandé à chaque participant de se doter de gants de protection et d’un gilet jaune par mesure de sécurité. Plusieurs dizaines de points de ramassage sont d’ores et déjà prévus dans le département.

Plus d’informations sur hautsdefrance-propres.fr

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

L’ASSOCIATION OSE NETTOIE LE BOIS DE LA GRANGE DE MONCEAUX DE DÉCHETS, AIDÉE PAR LES ROMS INSTALLÉS LÀ

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’association de bénévoles Organe de sauvetage écologique (OSE) a poursuivi son combat contre les dépôts sauvages au Bois de la Grange, au Val Maubuée. Les Roms qui campent là ont donné un sérieux coup de main pour collecter et les collectivités territoriales, pour emporter les tonnes de déchets. Par ailleurs les gendarmes vont veiller en permanence sur les sites naturels de Seine-et-Marne.