Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

JUDO : L’ISARIENNE MADELEINE MALONGA, VICE-CHAMPIONNE OLYMPIQUE

Hier, sur les tatamis de Tokyo, la jeune femme originaire de Chambly a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 78 kilos. Madeleine Malonga s’est inclinée assez rapidement contre la japonaise Shori Hamada sur un waza-hari.

Shori Hamada a obtenu sa revanche. Il y a deux ans, Madeleine Malonga avait été sacrée championne du monde de judo dans la catégorie des moins de 78 kilos à Tokyo face à cette même combattante japonaise. C’est donc assez logiquement que les deux judokas se sont retrouvées, hier, en finale des Jeux olympiques pour en découdre.

Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu pour la Française, numéro un mondial, face à sa dauphine. Dominée dès le début du combat, Madeleine Malonga n’a jamais été en mesure de prendre l’ascendant sur son adversaire qui a réussi à la mettre rapidement au sol, avant de la maîtriser, puis de l’immobiliser. La Japonaise s’est donc logiquement imposée sur un waza-hari dans une rencontre qui a duré à peine plus d’une minute.

Une médaille d’argent malgré tout

Face aux caméras de France Télévisions, l’Isarienne n’a pas caché sa grande déception alors qu’elle venait de décrocher la première médaille olympique de sa carrière. « Je suis déçue. Je réaliserai peut-être après que c’est une belle médaille. Mais je voulais tellement gagner », a-t-elle, notamment, déclaré. Sur Twitter, elle a néanmoins remercié l’ensemble de ses supporters pour leur soutien et leurs « ondes positives tout au long de cette journée incroyable ».

Sportive à la trajectoire impressionnante, Madeleine Malonga a commencé le judo, par hasard, à l’âge de huit ans en accompagnant une amie au dojo de Chambly. À 14 ans, elle intègre le pôle espoirs d’Amiens puis, trois ans plus tard, l’Insep, l’Institut national du sport. Championne de France, championne d’Europe et championne du Monde, la judoka de 27 ans souhaitait, plus que tout, compléter son prestigieux palmarès par un titre olympique. 

Crédit photos: Philippe Salvat_Sud Ouest.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet