Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

JURA : EWA JEANNIER OFFRE UNE DOUCE PARENTHÈSE AUX FEMMES SANS ABRI À DOLE

« Je me présente je suis Ewa Jeannier, esthéticienne à mon compte depuis bientôt 6 ans. Mon institut se nomme Douce Parenthèse et il est ouvert depuis mai 2019. Je propose tous soins esthétiques à savoir soin du visage, massages, épilations, manucure, beauté des pieds, maquillage. La majorité de mes rendez-vous concernent les épilations, les prothèses […]

« Je me présente je suis Ewa Jeannier, esthéticienne à mon compte depuis bientôt 6 ans. Mon institut se nomme Douce Parenthèse et il est ouvert depuis mai 2019. Je propose tous soins esthétiques à savoir soin du visage, massages, épilations, manucure, beauté des pieds, maquillage. La majorité de mes rendez-vous concernent les épilations, les prothèses ongulaires et les extensions de cils. Je fais évoluer mon entreprise petit à petit et depuis le début du mois j’ai le plaisir d’avoir une apprentie en BP esthétique à mes côtés qui est tout autant passionnée que moi. J’essaye aussi de mettre régulièrement en place des choses dans mon institut pour faire travailler d’autres artisans comme le dépôt-vente de bougies artisanales et naturelles, le dépôt-vente de lingettes lavables et depuis juin 2020 je suis aussi devenue un point de collecte pour l’association « féminité sans abris ». Cette association consiste à récolter des produits de beauté et d’hygiène (non périmés et non ouvert) et à les redistribuer à des personnes qui en ont besoin. Les distributions ont lieu lors de maraudes dans les rues, dans les structures d’accueil, les centres d’hébergement, les foyers pour femmes, et les associations« .

@Ewa Jeannier pratiquant une extension de cils

« J’ai connu cette association grâce à une cliente qui est une adhérente très active et qui vient récupérer les produits chaque mois. Elle m’a un jour demandé si je souhaitais devenir point de collecte et m’a présenté cette association et c’est avec plaisir que j’ai accepté« .

« Au départ, c’était essentiellement des clientes de l’institut ou des personnes de mon entourage qui déposaient leurs produits, celles-ci se sont investies dans cette action mais aujourd’hui d’autres personnes viennent faire leurs dépôts, c’est que le point de collecte commence à être connu donc c’est une bonne chose pour l’association féminité sans abri. Concernant les produits récoltés, il y a beaucoup de produits d’hygiène et d’échantillons. Je sais qu’ils apprécient de récupérer des échantillons car c’est pratique à distribuer lors des maraudes« .

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet