Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

JURA : « LES ASSOCIATIONS ET LES ACCUEILS DE JOUR ET NUIT FONT UN TRAVAIL SUPER POUR LES SANS-ABRIS DE DOLE » CHRISTOPHE SEINGRY

Je m’appelle Seingry Christophe, j’ai 48 ans. J’ai créé L’Ouvre-porte Dole le 24 mars 2018 dans le but d’aller au contact des personnes à la rue. Je le faisais déjà seul avec mon sac à dos depuis 10 ans, la création de l’association en 2018 a officialisé cette action.Les bénéficiaires des accueils et des dons […]

Je m’appelle Seingry Christophe, j’ai 48 ans. J’ai créé L’Ouvre-porte Dole le 24 mars 2018 dans le but d’aller au contact des personnes à la rue. Je le faisais déjà seul avec mon sac à dos depuis 10 ans, la création de l’association en 2018 a officialisé cette action.Les bénéficiaires des accueils et des dons sont sans ressource, en majorité des hommes, mais aussi des femmes, de tout âge et quelques familles vivant sur le bassin dolois ou de passage.

Nous avons une permanence sur le marché Bio tous les jeudis toute l’année, autour d’une soupe l’hiver et une collation l’été. Ce moment convivial permet de tisser des liens avec des personnes isolées et en difficulté, d’être à leur écoute, d’identifier leurs besoins et d’y répondre en fonction de nos possibilités.

On organise également une rencontre citoyenne lors de maraudes durant laquelle on échange et partage dans la rue autour d’un café avec des personnes en grande difficulté afin de déterminer leur besoin immédiat et y répondre aux mieux par la distribution de dons. Essentiellement des vêtements et chaussures.

Enfin, l’association l’Ouvre-porte c’est aussi un accueil citoyen : on met en lien des membres de l’Ouvre-porte pouvant accueillir chez eux une personne ayant besoin d’un hébergement en urgence, pour une nuit ou plusieurs, un repas, une lessive ou une douche.

Pour ce deuxième confinement pour l’instant ça se passe correctement, un peu moins de manche, mais nous essayons de passer un peu plus souvent pour la nourriture et vêtements et briser la solitude de certains. 

Actuellement, ils sont neuf à dormir dehors, le 115 étant plein avec 12 personnes et c’est déjà beaucoup pour une petite ville comme Dole.

Tout est mis en œuvre pour palier au difficulté de ce confinement  avec l’accueil de jour qui ouvre ces portes sur de plus larges horaires et l’accueil de nuit, ils font un travail super, nous essayons d’apporter une aide vestimentaire et matérielle et bien sûr le contact humain dans le respect des gestes barrières lié à cette pandémie.

La plus grosse difficulté est l’arrivé du froid.     

Les collectes se font aux Cours St Maurice tous les jeudis de 17h30 à 20h pendant la soupe populaire, je remercie d’ailleurs vivement le Marché des producteurs de Dole qui nous accueille.

Depuis maintenant plus d’un an, nous communiquons beaucoup avec le CCAS avec qui nous avons de bons rapports et un lieu de stockage devrait nous être attribué prochainement par la mairie de Dole.

D’autres associations nous soutiennent comme Coop agir avec qui nous avons signé une convention, ATD, Quart monde qui a monté un atelier a côté de la soupe. 

Un abri pour toi qui nous aide avec leur stock vêtements mais aussi l’association des Musulmans de Dole qui nous cuisine des soupes et des repas pour les sans-abris.

Je remercie aussi le Marché des producteurs de nous accepter et nous soutenir.

Et tous les autres associations que j’oublie de citer et qui nous ont apporté leur soutien (Femme debout etc).

La Préfecture nous suit aussi et nous délivre des attestations de circulation pour pouvoir continuer notre aide auprès des sans-abris.

Il y a aussi la Croix-Rouge de Dole avec qui on travaille pour les maraudes.

Nous publions régulièrement nos besoins sur la page FB : l’Ouvre-porte de Dole.

On recherche beaucoup de treillis, ces vêtements style militaires sont chauds et pratiques mais aussi des sac à dos, des chaussures des sous-vêtements, des bonnets, des gants et écharpes, des produits d’hygiène pour hommes et femmes, des serviettes de bain, le nécessaire de camping : tente, sac de couchage, réchaud, des bâches en plastique, des tapis de sol, des lampes frontales, des lampes torches, des petites radio, MP3-MP4, des petites couvertures (plaid), des piles, des boîtes en plastique etc

Un projet pour Noël est à venir, une cagnotte sur HelloAsso sera mise en place, ainsi qu’une cagnotte pour nous aider à tenir pour ce confinement. Enfin nous recherchons des commerçants voire des producteurs qui pourraient nous donner leurs invendus légumes pour nous aider pour la soupe et les repas ou des boites de conserve à redistribuer.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

MARNE

ARTS DU CIRQUE : LES ÉCHAPPÉES DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE ONT MIS LE PAQUET !

CULTURE

La semaine dernière lors du weekend du 29 juin au 3 juillet 2022 se sont déroulées « les Echappées » au CNAC de Châlons-en-Champagne. Au terme de 3 années de formation en « Arts du Spectacle et du cirque », les 14 élèves de la 34ème promotion du CNAC ont présenté le panel de leurs compétences dans leurs projets individuels à la créativité libre. Au total, une dizaine de disciplines circassiennes ont été représentées, pour le plus grand plaisir des yeux ! A cette occasion, nous avons rencontré quelques élèves. Retour sur ce moment fort made in Châlons-en-Champagne !

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX ENTRE DANS LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

POLITIQUE

Celle qui tient les rênes de la mairie de Beauvais depuis 2001, et s’est récemment rapprochée de la majorité présidentielle, a été nommée ministre chargée des Collectivités territoriales sous la double tutelle du ministre de l’Intérieur et des outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, Christophe Béchu.

Sa nomination à un portefeuille ministériel était attendue. Elle est, à présent, confirmée. Caroline Cayeux a été appelée par Élisabeth Borne pour occuper le poste de ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales au Gouvernement. Elle succède, en partie, à Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, battue lors des dernières élections législatives dans la sixième circonscription de l’Essonne.
Engagée depuis près de 40 ans au Rassemblement pour la République (RPR), à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), puis chez les Républicains (LR), cette femme de droite proche de François Fillon faisait partie des 600 élus locaux à appeler à la réélection d’Emmanuel Macron, fin 2021. Conseillère régionale de Picardie de 2004 à 2011, puis sénatrice de l’Oise jusqu’en 2017, Caroline Cayeux n’avait encore jamais occupé de responsabilités ministérielles.

Réélue au premier tour

Élue en 2001 à la mairie de Beauvais, cette enseignante de formation a succédé au socialiste Walter Amsallem et a été régulièrement reconduite par les électeurs jusqu’à obtenir la majorité dès le premier tour lors des élections municipales de 2020. Elle préside, par ailleurs, depuis cette même année, l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).
« Extrêmement honorée d’être nommée ministre déléguée aux collectivités territoriales. Cette marque de confiance m’honore et m’oblige. Je sais la richesse que sont nos territoires pour notre pays. Je les défendrai sans relâche, au service des habitants et des élus locaux », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Elle retrouvera au Gouvernement une autre personnalité de l’Oise, Isabelle Rome, qui a été confirmée au poste de ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances.