Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

JURA : LES INTERNAUTES SUR LA PISTE DES TORTIONNAIRES DE CHEVAUX

Nous vous l’avions annoncé sur le Mediaa (Une jument retrouvée morte et mutilée dans le Jura) une série de mutilation a été signalée partout en France sur des chevaux. La Fédération Française d’Equitation s’était porté partie civile au côté des propriétaires qui ont porté plainte la semaine dernière. Le Comité régional d’équitation et du conseil […]

Nous vous l’avions annoncé sur le Mediaa (Une jument retrouvée morte et mutilée dans le Jura) une série de mutilation a été signalée partout en France sur des chevaux. La Fédération Française d’Equitation s’était porté partie civile au côté des propriétaires qui ont porté plainte la semaine dernière.

Le Comité régional d’équitation et du conseil de cheval de Bourgogne Franche-Comté avait appelé les propriétaires à la plus grande vigilance. Un appel entendu par les internautes qui utilisent les réseaux sociaux pour signaler ce qu’ils pensent être une nouvelle piste dans cette affaire. Ils sont nombreux à avoir relayé la photo d’un 4X4 blanc : « Attention des individus suspects roulant en Nissan qashqai blanc, galerie sur le toit, se sont introduits dans le pré du Haras longeant la rivière, et sont repartis en courant en nous voyant arriver, si vous connaissez cette voiture merci de revenir vers moi, vu les atrocités commises sur les chevaux en ce moment il est important d’ouvrir l’œil tous ensemble! »

Une autre mutilation a été signalée dimanche 23 août à Courlans, le cheval a pu s’en sortir mais il a été lui aussi torturé.

Le Procureur de la République à Lons-le-Saunier, Lionel Pascal, a communiqué ce mardi. « Le mode opératoire est similaire à ce qui a pu être constaté dans le secteur de Saint-Claude« , précise-t-il.

Un autre cheval a été mutilé lui aussi dimanche 23 août près de Dreux dans l’Eure-et-Loir, il a pu s’en sortir avec pas moins de 300 points de sutures. « Les auteurs seront jugés dans le cadre d’une procédure très rapide et avec la plus grande fermeté. » a annoncé le procureur de Chartres.

Un groupe Facebook « Justice pour nos chevaux » rassemblant plus de 8000 membres partout en France a été crée en juin dernier par une propriétaire de chevaux pour tenter de répertorier tous les cas de mutilation en régions et aider à retrouver les responsables.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

OISE : UNE MANIFESTATION DE SOUTIEN AU DROIT À L’AVORTEMENT À BEAUVAIS

SOCIÉTÉ

À l’appel de plusieurs associations dont le Foyer des jeunes travailleuses (FJT), plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis, samedi après-midi, devant l’hôtel de ville de la préfecture de l’Oise afin de témoigner de leur solidarité avec les Américains. Le 24 juin dernier, la Cour suprême des États-Unis a, en effet, remis en cause le droit constitutionnel d’accès à l’IVG.