Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LA CONSERVERIE DE LA FORÊT PRIMÉE POUR RECYCLER FRUITS ET LÉGUMES INVENDUS

La petite entreprise de Samois-sur-Seine n’a qu’un an d’existence, elle a déjà pourtant récolté plusieurs prix. Quoi de plus mérité ? Elle joint parfaitement l’utile à l’agréable, en régalant ses clients avec des recettes originales et savoureuses, en évitant le gaspillage des produits alimentaires, en offrant aux producteurs un débouché complémentaire et en s’inscrivant entièrement dans la démarche locale.

Camille Relandeau était plutôt orientée vers la viticulture, avec sa double formation d’ingénieur agronome et d’œnologue. Elle œuvrait dans le commerce des vins, mais l’envie de monter son entreprise et de sentir vraiment utile la taraudait.

La lumière est venue, en 2020, d’une conversation à bâtons rompus avec un maraîcher, en faisant son marché. Elle a vu des fruits et légumes qui allaient être jetés faute de trouver preneurs. Le maraîcher lui a expliqué que ce n’était qu’un partie du gâchis, car un partie de la production n’arrivait même pas jusqu’aux étals pour des défauts d’aspect ou de calibrage.

Camille s’est dit qu’il y avait sûrement quelque chose à faire. Elle a prospecté des producteurs dans la région et l’idée lui est venue de transformer les invendus en produits pérennes sous forme de conserves. Le recours au financement participatif et un partenariat avec le Verger d’Ulysse lui a permis en moins d’un an de monter, à Samois-sur-Seine, dans le forêt de Fontainebleau, la Conserverie de la Forêt, dotée d’un atelier de transformation et d’un équipement complet.

La production a débuté en juillet dernier. Camille a été rejointe par Guillaume, le chef qui mitonne les bonnes recettes et Amélie, qui pilote marketing et e-commerce. Ils sont en cheville avec des vergers et des potagers un peu partout en Seine-et-Marne, à Bois-le-Roi, Avon, Chailly-en-Bière, Saint-Pierre-lès-Nemours et même Torcy. Ils mitonnent et distribuent avec succès gazpachos, veloutés, ratatouilles, caviar d’aubergine, houmous, une crème de carotte curry coco très demandée ou encore des sauces et des confitures.

2 prix en 3 mois 

Fin mars, la Conserverie de la Forêt a décroché un second prix. Camille Relandeau est venu le chercher à Claye-Souilly. C’est le grand centre commercial du coin qui avait lancé un concours en début d’année pour récompenser des entrepreneuses porteuses de projets locaux.

Gagnante du grand prix, elle a décidé de consacrer la somme de 3 000 € remise par les organisateurs à l’acquisition d’une empoteuse automatique. « Depuis juillet, nous avons remplis à la main 45 000 pots », précise-t-elle en souriant.

Son entreprise avait déjà été distinguée fin décembre par Initiative Ile-de-France, un organisme qui la suit depuis l’origine. Au concours des « Créatrices d’Avenir », elle a décroché le trophée « Entreprise responsable » doté d’un chèque de 4 500 euros et accompagné d’une dotation pour son développement.   

Crédit photos: Luchezar – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.