Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

« LA RELANCE PASSERA PAR LA CONFIANCE »: ENTRETIEN AVEC FABIEN SUDRY

Le Président de la République a affirmé que personne ne sera laissé sur le bas-côté. Arriverons-nous à sauver tout le monde ou n’y aura-t-il pas finalement quand même des entreprises qui resteront sur le carreau ? Il y avait déjà des entreprises en difficultés avant la crise sanitaire. Celles qui sont en difficulté aujourd’hui étaient déjà […]

« Il faut que l’information circule et que les services travaillent entre eux. J’apporterai aussi des réponses aux points de questionnement ou aux difficultés qui vont se poser très concrètement dans la mise en œuvre. Enfin, je coordonnerai la communication et la valorisation de l’action de l’État sur ce plan de relance, à la fois en amont, pour que tous les bénéficiaires potentiels puissent avoir accès à l’information et en aval, pour valoriser les actions des lauréats au plus près des acteurs du territoire en faisant des visites de terrain et en allant à la rencontre de ces professionnels. Nous nous sommes fixé comme objectifs que la Bourgogne Franche-Comté puisse tirer son épingle du jeu sur les différents volets du plan. J’attacherai une attention particulière aux bénéficiaires du soutien de l’État, en m’assurant que les petites entreprises et les communautés de communes aient bien aussi une visibilité sur ce dont elles peuvent bénéficier et sous quelles conditions, dans un souci d’aménagement du territoire. », Natacha Vieille, sous-préfète à la relance auprès du préfet de région.

Le Président de la République a affirmé que personne ne sera laissé sur le bas-côté. Arriverons-nous à sauver tout le monde ou n’y aura-t-il pas finalement quand même des entreprises qui resteront sur le carreau ?

Il y avait déjà des entreprises en difficultés avant la crise sanitaire. Celles qui sont en difficulté aujourd’hui étaient déjà celles qui l’étaient avant cette crise. Nous ne sommes pas dans un système d’économie administrée. Il y a une vie économique et une vie des entreprises. Certaines progressent et de temps en temps pour un tas de raisons, certaines sont confrontées à des difficultés. Mais ce n’est pas lié à la crise sanitaire. Ce processus existe et continuera à exister. Mais le système public a vraiment permis d’atténuer considérablement les difficultés. Quand on voit les plans de sauvegarde de l’emploi, c’est encore d’ailleurs plus vrai en Côte-d’Or qu’ailleurs, la Bourgogne Franche-Comté tire bien son épingle du jeu. On représente seulement 2 % des PSE alors qu’on représente 4 % de la population française. C’est-à-dire que le tissu économique régional résiste un peu mieux. Les PSE sont en effet plus important en 2020 qu’ils ne l’étaient en 2019, mais par rapport au poids de la région, ils sont plutôt en retrait par rapport à d’autres régions. Tout est fait pour limiter le chômage.

Propos recueillis par Antonin Tabard

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet