Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LA SEINE-ET-MARNE PLAIDE POUR LA RÉOUVERTURE DES COMMERCES DE PROXIMITÉ

Depuis l’annonce d’un reconfinement et la fermeture des commerces « non-essentiels », la colère gronde. À Migennes (Yonne), à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) et dans des dizaines de villes, partout en France, plusieurs maires ont choisi d’entamer un bras de fer avec le Gouvernement en édictant des arrêtés municipaux autorisant l’ouverture des commerces non alimentaires sur leur territoire. Si […]

Depuis l’annonce d’un reconfinement et la fermeture des commerces « non-essentiels », la colère gronde. À Migennes (Yonne), à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) et dans des dizaines de villes, partout en France, plusieurs maires ont choisi d’entamer un bras de fer avec le Gouvernement en édictant des arrêtés municipaux autorisant l’ouverture des commerces non alimentaires sur leur territoire. Si certains ont choisi la manière forte et privilégié le « coup médiatique », ces arrêtés n’ayant aucun fondement juridique selon le principe de la hiérarchie des normes et seront cassés par les préfets, d’autres ont privilégié la voie officielle.

Ainsi, le président du conseil départemental de Seine-et-Marne, Patrick Septiers, a cosigné avec ses homologues des conseils départementaux d’Île-de-France une lettre dans laquelle il demande au Premier Ministre, Jean Castex, d’assouplir les mesures prises pour les commerces de proximité. « Au-delà du choc économique et social, ces établissements maillent nos territoires et participent de la qualité du lien social. Leur disparition ferait de nos centres villes des champs de ruine », écrivent-ils.

C’est pour cela que les représentant des collectivités territoriales souhaitent une révision du décret ministériel. « Il s’agirait de permettre aux préfets de rouvrir localement des commerces à la condition de constater le respect des mesures sanitaires en leur sein. De la même manière, les enseignements de la premier vague du printemps démontrent le rôle solidaire de l’ensemble des collectivités territoriales dans le soutien à l’activité économique. »

Pour le moment, l’appel ne semble pas avoir trouvé un écho favorable à Matignon.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet