Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LA SNCF FAIT UN GESTE ENVERS LES ABONNÉS DES TER DE L’OISE

L’opérateur historique a annoncé appliquer une réduction de 30 % de l’abonnement des TER des Hauts-de-France pour la période allant de septembre 2022 à février 2023. Cette décision vise « à tenir compte des difficultés vécues » par les usagers. Depuis plusieurs mois, abonnés et élus de l’Oise sont montés au créneau pour dénoncer les suppressions intempestives de trains.

C’est une nouvelle qui va mettre un peu de baume au cœur des usagers des TER dans l’Oise, et plus généralement dans l’ensemble de la région Hauts-de-France.

« Nous sommes conscients des difficultés que vivent les voyageurs TER au quotidien en Hauts-de-France. Actuellement, leurs attentes et celles de notre autorité organisatrice, la région Hauts-de-France, ne sont pas encore toutes satisfaites. C’est pourquoi nous prenons nos responsabilités en versant ce dédommagement aux voyageurs abonnés », écrit Jean-Aimé Mougenot, directeur national TER de SNCF Voyageurs. « Cela n’enlève rien à notre priorité : toutes mes équipes sont engagées pour redresser la situation au plus vite. »

Il y a un an, le président du conseil régional, Xavier Bertrand, avait menacé de supprimer les paiements à l’opérateur pour protester face à la forte dégradation du service causée, notamment, par des retards récurrents et des suppressions de trains en raison d’indisponibilités de matériel ou de personnel. Les élus de la région de Compiègne lui avaient emboîté le pas en signifiant leur mécontentement à Jean-Pierre Farandou, le président directeur-général de la SNCF.

Concrètement, ce geste représente une ristourne de 245,50 euros pour un abonné annuel Compiègne-Paris Nord.

Sur de bons rails ?

Parallèlement, SNCF Voyageurs s’engage à poursuivre les efforts de son plan de redressement en réduisant le nombre de trains supprimés au dernier moment faute de conducteurs et en augmentant le plus rapidement possible le nombre de trains en circulation.

« Pour cela, toutes les équipes de TER Hauts-de-France sont engagées dans le plan exceptionnel de recrutement avec 440 nouveaux collaborateurs en 2022 dont 110 conducteurs. Grâce à l’arrivée de nouveaux conducteurs, l’offre peut déjà évoluer à la hausse : 17 trains avaient été ajoutés le 14 novembre dernier, et 21 trains supplémentaires seront à nouveau ajoutés le 12 décembre

Crédit photos: Leonid Andronov – GettyImages.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet