Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

L’AUBE JOUE LA CARTE DES SOLIDARITÉS RURALES

Il est ouvert aux associations, aux groupements, aux entreprises, ainsi qu’aux collectivités et leurs établissements. Cette 28e édition a reçu pas moins de 45 dossiers de candidature. Neuf lauréats ont été récompensés le 20 novembre dernier. Deux associations auboises font partie des neuf lauréats 2020 du Prix régional des solidarités rurales. Ce prix récompense chaque […]

Il est ouvert aux associations, aux groupements, aux entreprises, ainsi qu’aux collectivités et leurs établissements. Cette 28e édition a reçu pas moins de 45 dossiers de candidature. Neuf lauréats ont été récompensés le 20 novembre dernier.

Deux associations auboises font partie des neuf lauréats 2020 du Prix régional des solidarités rurales. Ce prix récompense chaque année des initiatives en région qui concourent au maintien ou à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural. Le Prix régional, d’un montant de 25 000 euros est complété par les Prix spéciaux des partenaires pour une enveloppe globale de 71 000 euros. Dans l’Aube, cette 28e édition a ainsi primé La Ferme des Globe Trotters, à Géraudot, et Les Ateliers des petites-herbes, à Paisy-Cosdon.

Le Prix spécial Fondation de la Caisse d’Épargne Grand-Est Europe – d’une valeur de 7 000 euros – a été remis à La Ferme des Globe Trotters. Créée en 2016, cette association propose des activités à visée thérapeutique, éducative et de loisirs autour des animaux et de la nature. Elle pratique la médiation par l’animal pour travailler des objectifs définis – la motricité, la relation à l’autre,…,  les troubles du comportement les angoisses, les peurs – conjointement avec les équipes soignantes ou éducatives, ou encore avec les familles. Cette méthode thérapeutique repose sur la relation avec l’animal pour aider les personnes fragilisées à développer leurs capacités à mieux gérer leurs émotions, à rompre leur isolement et à retrouver une confiance en soi.

L’association a été primée pour ses actions en faveur des publics isolés, fragilisés, malades, en souffrance et en risque d’exclusion. Une réunion partenariale avec l’ARS (Agence régionale de santé), le directeur du centre de détention de Villenauxe-la-Grande et le SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) a permis de construire une action menée avec l’ensemble des professionnels intervenant au centre de détention. C’est en 2017 qu’a ainsi été élaboré un programme visant à prévenir les tentatives de suicide, rompre l’isolement, faciliter le lien social, améliorer le climat en milieu carcéral et les relations entre les détenus et les professionnels, favoriser la réflexion des personnes sur leur parcours de vie et leur projet de réinsertion, mais aussi lutter contre la récidive.

Quant aux Ateliers des petites herbes, ils ont remporté le Prix Spécial EDF, d’une valeur de 7 000  euros. L’association a mis en place des ateliers santé et bien-être, dont l’objectif est d’aider les personnes à mieux connaître leurs propres ressources. Des professionnels sont également disponibles pour identifier les situations à risques et les problèmes potentiels des participants afin de mieux les accompagner. Des animations, des temps conviviaux et des conférences sont également proposés.

Pas moins de 71 personnes ont pu être accueillies en 2020 – 40 en 2018 et 60 en 2019. Le dispositif comprend quatre journées par mois, dont deux consacrées à des activités ciblées par pathologie et deux journées mixtes.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

OISE

BEAUVAIS : CAROLINE CAYEUX SOUPCONNÉE DE « FRAUDE FISCALE » PAR LA HATVP

POLITIQUE

Après avoir annoncé lundi sa démission du Gouvernement, la désormais ex-ministre des Collectivités territoriales va peut-être devoir s’expliquer, à présent, devant la justice. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a, en effet, saisi le procureur de la République pour des faits supposés « d’évaluation mensongère » et de « fraude fiscale ».