Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE CENTRE-VILLE DE MÂCON CONFIRME SON ATTRACTIVITÉ

L’association Villes de France et Mytraffic, le leader européen de l’analyse du flux piéton, ont placé la préfecture de Saône-et-Loire à la douzième place de leur classement des centres-villes les plus dynamiques.

Cette étude réalisée dans les villes de moins de 100 000 habitants entre mars 2020 et janvier 2021 laisse entrevoir l’attractivité grandissante des rues piétonnes de la cité lamartinienne.

C’est à la fois une satisfaction pour la municipalité et une bonne nouvelle pour les commerçants. Selon Mytraffic, qui analyse les données de géolocalisation des applications mobiles, le centre-ville de Mâcon se place à la douzième place des centres-villes les plus attractifs de France. Ce classement prend en compte les données des agglomérations de moins de 100 000 habitants (hors Île-de-France, villes touristiques et d’outre-mer), entre mars 2020 et janvier 2021 et intègre donc les différentes périodes de confinement.

« Quand le confinement sest terminé, les commerçants ont adapté leurs horaires douverture. Ils ont créé de lanimation. Ce qui a ramené des clients et des visiteurs dans le centre-ville, ce sont les actions des commerçants eux-mêmes », explique Jean-Patrick Courtois, le maire de la ville. Selon cette étude, un certain nombre de facteurs structurels expliquent, par ailleurs, ces résultats : les travaux réalisés dans le cadre de Cœur de ville, l’installation de l’entreprise Le Bon Coin dans l’hypercentre ou encore le recrutement d’un manager de centre ville.

Villefranche-sur-Saône en première place

Malgré les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19, le centre-ville de Mâcon a conservé 80 % de son flux de fréquentation par rapport à la période précédente, soit 1,39 million de passages mensuels en moyenne depuis mars 2020.

« Le logiciel de Mytraffic utilise des données de géolocalisation des applications mobiles, récoltées par les applications lorsque l’utilisateur a donné son accord. Ces données sont anonymisées et agrégées sous une forme statistique », précise l’opérateur. 

Dans cette cartographie de 180 villes métropolitaines, Villefranche-sur-Saône (Rhône) se place à la première place devant Chambéry (Savoie), Pau (Pyrénées-Atlantiques), Arras (Pas-de-Calais) et Valenciennes (Nord). Toujours selon le même classement, Saint-Quentin (Aisne) est 13e et Auxerre (Yonne), 20e.

Crédit photos: Metamorworks- Shutterstock

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet