Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE CHABLIS, TOUJOURS PLUS BIO!

C’est dire que la renommée des vins blancs de Chablis font la part belle au Chardonnay. Des vins appréciés des amateurs en France comme à l’international. Le coup d’envoi des vendanges va être donné fin août – début septembre, soit avec une quinzaine de jours d’avance par rapport à la moyenne des ces vingt dernières […]

C’est dire que la renommée des vins blancs de Chablis font la part belle au Chardonnay. Des vins appréciés des amateurs en France comme à l’international. Le coup d’envoi des vendanges va être donné fin août – début septembre, soit avec une quinzaine de jours d’avance par rapport à la moyenne des ces vingt dernières années dans le Chablisien. Les conditions météo exceptionnellement douces du printemps et la chaleur estivale expliquent cette précocité qui touche de la même manière les vignobles voisins. Ainsi, les vignes de Champagne ont vu débarquer les premiers vendangeurs dès la mi-août, un véritable record. « Au Domaine Brocard à Chablis, les vendanges vont commencer la semaine prochaine et les vignes se portent bien avec un état sanitaire est très bon. Quelques grillures de chaleur ont fait baisser le rendement potentiel mais nous devrions faire une récolte satisfaisante », commente Julien Brocard, l’un des grands noms du Chablis avec plus de 3,5  millions de bouteilles commercialisées en France et à l’export chaque année.

Depuis 22 ans, le Domaine Brocard s’est résolument orienté vers la viticulture biologique puis vers la biodynamie utilisant des méthodes ancestrales pour la culture de la vigne. Aujourd’hui, les deux-tiers des 200 hectares du domaine sont certifiés. «  Cette année encore, les sols cultivés en bio se démarquent nettement par rapport aux autres car ces vignes subissent moins la chaleur :  ayant un sol vivant, la vigne continue à se nourrir et à apporter aux raisins une diversité de constituants » analyse Julien Brocard qui propose également, à tous ceux qui le souhaitent, de devenir vendangeur d’un jour, le samedi 5 septembre. Une journée pour apprendre les gestes du vendangeur mais aussi découvrir les coulisses du pressurage et partager l’ambiance d’un déjeuner vigneron.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet