Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE DÉPARTEMENT MISE SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE FEMMES POUR SÉDUIRE LES VISITEURS

Comme son célèbre modèle masculin, qui s’achève ce dimanche sur les Champs Elysées, le Tour de France féminin va se dérouler dans de beaux paysages et devant d’admirables monuments. La Seine-et-Marne qui accueille la 2ème étape de cette épreuve le lundi 25 juillet, entre Meaux et Provins, compte là-dessus pour se mettre en valeur et attirer le public.

La Seine-et-Marne n’a pas fait les choses à moitié. Cette 2ème étape ne quittera pas le département. Elle partira de Meaux à 12 h 55 pour arriver à Provins vers 16 h 30. De plus, son parcours sera ponctué de quatre des plus beaux monuments ou centres d’intérêt du département. La recette éprouvée du Tour de France, c’est un affrontement sportif à rebondissements dans un décor de paysages magnifiques et de monuments remarquables.

L’épreuve réservée aux femmes ne déroge pas, même si elle dure moins longtemps. Pour sa renaissance, puisqu’il n’avait plus été organisé depuis 13 ans,  le Tour de France Femmes se déroulera dans l’Est du pays, du 24 au 31 juillet, de Paris jusque dans les Vosges, avec une arrivée finale à la redoutable Planche des Belles Filles. 

Le 25 juillet, le départ de l’étape, qui traversera le département du nord au sud, sera donné devant le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. A cette occasion, l’accès sera gratuit et l’on pourra voir une exposition et des animations autour du rôle des femmes dans le conflit et aussi sur celui du vélo. 

A la découverte de la Seine-et-Marne

Au milieu du parcours, la course passera devant le somptueux château de Vaux-le-Vicomte, près de la ville de Melun qu’elle contournera. On ne présente plus Vaux-le-Vicomte, où, mandés par Fouquet l’architecte Louis Le Vau, le paysagiste André Le Nôtre et le peintre Charles Le Brun montrèrent l’étendue de leur talent avant de l’illustrer à Versailles au service de Louis XIV.

Six kilomètres plus loin, les coureuses défileront devant le château de Blandy-les-Tours, grandiose forteresse, qui a gardé, au travers des siècles, son aspect moyenâgeux. Puis, elles achèveront leur étape, longue de 135 km, dans la cité médiévale de Provins, où elles passeront deux fois, au début et à la fin d’une boucle de 20 km dans la contrée.

La ville offrira, à cette occasion, un beau bouquet d’animations : grand écran pour suivre l’étape ; expositions et jeux autour des vélos d’autrefois et d’aujourd’hui ; courses cyclistes des minimes et des cadettes ; scène musicale pop-rock, variété et jazz…

Côté sportif

Trois « fans zones » permettront de suivre l’étape en entier et en commun, l’une, on l’a signalé, à Provins et les deux autres, à Meaux et Blandy-les-Tours. Course très attendue et réputée, le Tour de France Femmes réunit en effet les plus grandes championnes, notamment la néerlandaise Annemiek Van Vleuten, qui règne sur le cyclisme féminin depuis plusieurs années.

Parmi ses principales concurrentes, sa compatriote Marianne Vos, les redoutables italiennes, Marta Cavalli et Elisa Longo Borghini, ainsi qu’en position de challenger, la française Juliette Labous. Spectacle garanti.      

Crédit photos : Jerome Aufort – Adobestock.

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet

SEINE-ET-MARNE

SEINE-ET-MARNE : UNE VASTE FERME SOLAIRE LANCE LA MUTATION COMPLÈTE DE LA RAFFINERIE DE GRANDPUITS

ÉNERGIE

L’ancienne raffinerie de Grandpuits est en pleine reconversion. TotalEnergies y a comme objectif « zéro pétrole ». La première étape s’achève d’ici décembre prochain, avec la mise en service d’une ferme solaire de 28 hectares. Trois autres productions complèteront l’ensemble : le recyclage de plastiques ; la fabrication de plastiques alternatifs ; et celle de biocarburant pour les avions.