Nos régions
Carte de la France - Grand-Est
Carte de la France - Bourgogne-Franche-Comté
Carte de la France - Île-de-France
Carte de la France - Occitanie
Carte de la France - Haut-de-France
Plus

LE DISPOSITIF « SEINE-ET-MARNE ENTR’AIDE » RÉACTIVÉ

Lors du premier confinement, 1 100 Seine-et-Marnais s’étaient inscrits pour participer à cet élan de solidarité. Dans le département francilien, les structures médico-sociales, et en premier lieu les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), sont en tension. La mise en place des nouvelles mesures liées à la situation sanitaire a entraîné un besoin accru […]

Lors du premier confinement, 1 100 Seine-et-Marnais s’étaient inscrits pour participer à cet élan de solidarité.

Dans le département francilien, les structures médico-sociales, et en premier lieu les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), sont en tension. La mise en place des nouvelles mesures liées à la situation sanitaire a entraîné un besoin accru en personnel, notamment pour l’accueil des proches des résidents. « Une cinquantaine d’EHPAD ont d’ores-et-déjà montré leur intérêt pour ce dispositif », explique le Conseil départemental qui vient de réactiver la plateforme « Seine-et-Marne Entr’aide ».

« Ces bénévoles viendront en renfort dans les EHPAD, les résidences autonomie ainsi que les établissements pour adultes en situation de handicap. Objectif : aider les professionnels lors des visites des proches, que ce soit par la prise des rendez-vous, le rappel des règles à respecter pendant la visite ou encore la désinfection des locaux. Les bénévoles pourront également animer des ateliers numériques afin d’apprendre aux résidents qui le souhaitent à contacter leurs proches avec leurs tablettes ou smartphones. »  

Les conditions d’inscription dans le dispositif sont simples : être majeur, disponible et en bonne santé. Après un entretien préalable avec la direction de l’établissement le plus proche, la personne volontaire se verra proposer une mission d’animation ou d’accompagnement.     

 « Dans les circonstances actuelles, le maintien des liens familiaux, amicaux et conviviaux des personnes isolées, rendues vulnérables par l’âge ou par les handicaps, est une priorité. Ce maintien essentiel doit cependant s’opérer dans le strict respect des gestes barrières. Les professionnels ont besoin d’un coup de main. Le Département se mobilise à nouveau à leurs côtés », souligne Patrick Septiers, le président du Conseil départemental.

Plus d’informations sur seine-et-marne.fr

Vous souhaitez vous exprimer sur un sujet ?

Comment devenir contributeur

Sur le même sujet